publicite

Actualité

publicite
Insérer un SSD dans la PlayStation 5 permet de gagner quelques secondes… en plus de nombreux Go !
Écrit par Guillaume 15-08-2021

Pour ne plus être limité par la petitesse de l’espace de stockage initial (625 Go) de la PlayStation 5.

Il y a quelques jours, nous évoquions la mise à disposition par Sony d’un nouveau firmware pour la PlayStation 5. La chose n’est encore qu’en version bêta, mais elle permet déjà de tester l’une des fonctionnalités mises en avant par Sony au lancement de sa nouvelle console de salon. En effet, PlayStation 5 et Xbox Series X|S ont l’avantage de fonctionner avec un SSD NVMe intégré qui leur permet de gagner un temps très appréciable au lancement des jeux bien sûr, mais aussi de fluidifier l’animation de certains titres particulièrement exigeants. Problème, sur l’une ou l’autre des machines, le SSD intégré est d’une capacité relativement limitée : d’où l’intérêt de profiter du port laissé vacant par Sony pour ajouter une unité de stockage.

Nos confrères de Digital Foundry (en vidéo ci-dessous) se sont lancés dans l’aventure en optant pour le SSD Samsung 980 PRO qui est l’un des rares modèles au niveau des spécifications systèmes recommandées par Sony. En effet, le Japonais préconise l’utilisation d’un périphérique compatible PCI-Express 4.0 x4 d’une capacité comprise entre 256 Go et 4 To. L’idée est de disposer d’une vitesse de lecture / écriture séquentielle d’au moins 5,5 Go/s afin de conserver la rapidité du SSD déjà intégré par Sony. S’il n’est pas le seul, le Samsung 980 PRO coche ici toutes les cases. De plus, Digital Foundry a réalisé des tests avec et sans dissipateur thermique additionnel, mais Sony recommande vivement d’en prendre un.

Après avoir détaillé le processus d’installation – très simple – du SSD NVMe au cœur de la PlayStation 5, Digital Foundry a donc réalisé quantités de tests afin de vérifier le bon comportement du Samsung 980 PRO. Sur Ratchet & Clank: Rift Apart, l’écart entre la solution intégrée à la PlayStation 5 et le « nouveau » est d’environ 2 secondes en faveur du disque Samsung. Un écart qui se retrouve sur la plupart des jeux testés par Digital Foundry : Cyberpunk 2077, Fallout 4, The Witcher 3. En réalité, la seule « anomalie » repérée par nos confrères concerne Battlefield 5, lequel est toujours plus rapide – de trois secondes environ – sur le SSD livré de base par Sony.

Logiquement, Digital Foundry s’est aussi amusé à tester les débits qu’il est possible d’atteindre en transférant les données de Cyberpunk 2077 dans un sens (vers le SSD Samsung 980 PRO) et dans l’autre (vers le SSD d’origine) : les résultats sont largement à l’avantage du Samsung 980 PRO avec 0,87 Go/s contre 0,23 Go/s, mais sans doute liés à un bug au niveau du firmware qui, rappelons-le, n’est encore qu’en bêta. Enfin, nos confrères ont noté que même sans dissipateur thermique, les choses se passent très bien au niveau de ce SSD « externe » et ils n’ont remarqué aucun effet de throttling lié à la chaleur atteinte par le SSD. Ils conseillent évidemment de suivre les recommandations de Sony, mais si même sans dissipateur les choses se passent bien, c’est très rassurant.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1