Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Une étude sur cinq ans confirme la bien meilleure fiabilité des SSD sur les HDD

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1663948832*1000).local().format("L").toString()}}

La société spécialisée dans le cloud Backblaze publie des résultats venant confirmer que le SSD est bel et bien plus fiable que le disque dur « traditionnel ».

Pour quiconque s’intéresse un minimum aux questions relative au stockage des données informatiques, la chose n’aura rien de surprenant. Au contraire, c’est une information dont presque tout le monde a l’intime conviction depuis déjà quelques années. Aujourd’hui cependant, il n’est plus question de « croire » (peu importe le niveau de confiance que l’on s’accorde), mais de « savoir » grâce à la publication d’une large enquête réalisée par la société spécialisée dans le cloud, Backblaze, et relayée par le site Neowin.

Les résultats après quatre ans, au 2nd trimestre 2021 © Neowin

Pour être tout à fait juste, précisons que l’enquête réalisée par Backblaze est toujours en cours. Il s’agit effectivement d’un travail au long cours (initialement prévu sur 8 ans) qui dépasse aujourd’hui la moitié de la durée envisagée puisqu’il termine sa cinquième année. Pour certains, compte tenu de l’âge respectif des deux technologies, ces cinq ans ne seront pas suffisants. Nous estimons toutefois que le recul commence à être très intéressant d’autant que les écarts observés sont considérables. Mais quels écarts au juste ?

Backblaze a simplement étudié le taux de panne annualisé de chacun des deux types de support, le SSD d’un côté et le disque dur « traditionnel » ou HDD de l’autre. Il a enregistré ces statistiques mois après mois, années après années, et en publie aujourd’hui le graphique mis à jour pour cette cinquième année. Sur le premier graphique (ci-dessus), on voit les résultats cumulés sur quatre ans avec divers scénarios de tendance pour la cinquième année. Sur le second graphique (ci-dessous), ces tendances ont été remplacées par la réalité des chiffres cumulés sur cinq ans enregistrés par Backblaze : ils parlent d’eux-mêmes, non ?

Les résultats après cinq ans, au 2nd trimestre 2022 © Neowin

On voit effectivement de manière très claire que le taux de panne des SSD flirte avec les 1% quand il est extrêmement proche des 7% pour les HDD. Ce dernier est donc indiscutablement moins fiable que le SSD et même très nettement moins fiable. En revanche, rappelons que la récupération des données en cas de panne reste plus simple sur HDD, mais dans des infrastructures comme celles de Backblaze, plus personne ne cherche à récupérer ses données, la redondance y est généralisée.