publicite

Actualité

publicite
Phil Spencer revient sur le lancement raté de la Xbox One
Écrit par Guillaume 21-08-2019

Actuel patron de la division Xbox chez Microsoft, Phil Spencer se souvient de la communication au lancement de la console… et des conséquences sur l’avenir de la Xbox One.

À l’occasion du dernier E3 de Los Angeles – en juin 2019 – nos confrères de Gamespot se sont entretenus avec Phil Spencer. Le président de la division Xbox chez Microsoft s’est alors livré à quelques confidences sur le lancement de la Xbox One et sur les multiples erreurs de communication qui l’on entouré. Nous sommes en mai 2013 et Microsoft doit déjà se dépêtrer des premières rumeurs qui ont fait l’effet d’une bombe auprès de joueurs pas encore prêts à franchir le pas du tout-dématérialisé : pensez donc, la Xbox One serait exclusivement « online ». Pendant plusieurs semaines, l’entreprise a donc été contrainte de publier divers démentis.

Phil Spencer regrette que la conférence de lancement ait toute entière été tournée vers le divertissement dans son ensemble avec une part finalement assez faible consacrée au jeu vidéo : « si vous regardez en arrière et visionnez [la conférence], vous remarquerez que la Xbox y était présentée avant tout comme une plateforme TV » avant d’ajouter « nous avons montré des choses comme Le Juste Prix par exemple. En réalité, je crois que le premier contenu présenté sur Xbox One était une série télé ». En effet, plusieurs personnalités du monde du divertissement étaient ensuite invitées sur scène – Steven Spielberge ou J.J. Abrams par exemple – mais aucun responsable jeu vidéo. Pour Phil Spencer tout découle du faire que la Xbox One devait endosser le rôle de plateforme de divertissement au sens large du terme et plus seulement une console de jeu vidéo.

La conférence de lancement ne commence à s’intéresser au jeu vidéo qu’à partir de 30 minutes avec la présentations de jeux EA Sports. L’arrivée de Phil Spencer sur scène est enfin l’occasion de parler jeu vidéo avec des titres en provenance des Microsoft Game Studios – Forza Motorsports 5, Halo 5 – mais aussi de partenaires comme Remedy (Quantum Break) ou de géants du milieu comme Activision (Call of Duty: Ghosts). Celui qui alors était justement président des Microsoft Game Studios estime que c’était trop peu et trop tard. Pire, pour Phil Spencer cet événement de lancement a complètement torpillé le travail des équipes : « Vous montez sur scène lors de cet événement et tout le bon travail que nous avons accompli explose en parlant du produit d’une manière qui ne correspond pas à l’âme d’une console Xbox et à ce que nos clients attendent de nous ».

Phil Spencer estime que l’événement en lui-même a été ce qu’il y avait de pire possible pour lancer une nouvelle console en face de la PlayStation 4. Qui plus est moins chère, la console de Sony n’a eu aucune peine à s’imposer sur cette génération et alors que Microsoft doit se contenter d’environ 45 millions de Xbox One vendues, la PlayStation 4 en est à plus du double, venant de franchir le cap des 100 millions de machines écoulées.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1