publicite

Actualité

publicite
Le minage des crypto-monnaies consomme plus que la ville de Paris
Écrit par Guillaume 16-07-2017

Très à la mode, les crypto-monnaies entraînent d’importants calculs d’abord pour miner les devises en question et ensuite pour en valider les transactions. Des calculs réalisés par d’innombrables machines et qui entraînent une hausse ininterrompue de la consommation en électricité… au point que certains se sont livrés à des comparaisons surprenantes.

Il y a seulement quelques jours, nous évoquions une pénurie presque totale de Pentium G4560. Pour certains, Intel n’aurait tout simplement pas anticipé une demande boostée par le minage de crypto-monnaies telles que le Bitcoin, l’Ethereum, le Litecoin et encore beaucoup d’autres. Intel ne serait d’ailleurs pas le seul constructeur touché : AMD serait lui bien en peine de fournir la demande en carte graphique milieu de gamme. Les RX 570 et RX 580 sont très prisées des crypto-mineurs du fait de leur excellent rendement. Ces cartes deviennent très difficiles à trouver et la pénurie guette maintenant les GeForce équivalentes ainsi que les alimentation de plus de 1000 watts.

Sans surprise, cette augmentation soudaine des ventes de composants d’habitude réservés aux gamers n’est pas sans conséquences et, relayées par nos confrères d’Hardware.fr, les estimations de Digiconomist laissent sans voix. Ces derniers expliquent que la consommation électrique cumulée des mineurs de Bitcoin et d’Ethereum aurait atteint 19,67 TWh. Le Bitcoin reste le plus gros consommateur avec 14,81 TWh, mais l’Ethereum progresse de manière plus constante, à 4,86 TWh. Ces valeurs ne vous parlent sans doute pas et Digiconomist les rapporte à la consommation de pays bien réels : le minage du Bitcoin consomme à peu près autant que le Turkménistan quand le minage d’Ethereum se rapproche de la consommation de la Moldavie.

Hardware.fr propose une comparaison peut-être encore plus éloquente en rapprochant l’énergie engloutie par le minage des crypto-monnaies à la consommation d’électricité de la population française. La comparaison n’est évidemment pas très rigoureuse, mais elle a le mérite d’être parlante : la consommation engendrée par le minage des deux plus importantes crypto-monnaies est équivalente à celle de 2,57 millions de français. Plus intéressant encore, on en serait à 0,1% de la consommation mondiale d’électricité rien que pour le Bitcoin et l’Ethereum. Le modèle économique des crypto-monnaies reste donc à pérenniser.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
1

Invité Invité
lundi 24 juillet 2017

ca coute cher pour un truc virtuel. les grands gagnant la dedan c'est les fournisseurs d'energie et evidement les créateurs des monaies virtuelles

1