Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Concept UFO : et Alienware imagine un PC à la mode Switch

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1578675640*1000).local().format("L").toString()}}

S’agit-il encore vraiment d’un PC ou d’une console survitaminée ? Le Concept UFO d’Alienware a profité du CES de Las Vegas pour se montrer au public.

Organisé chaque année à Las Vegas, le Consumer Electronic Show est un événement unique au monde. Véritable temple de la technologie, le salon est l’occasion de découvrir les produits de demain… voire d’après-demain, mais aussi des objets étranges qui ne verront sans doute jamais véritablement le jour, de manière commerciale en tout cas. Difficile aujourd’hui de dire ce qu’il adviendra du Concept UFO, ce mix entre une console Nintendo Switch et un PC gaming que le constructeur Alienware – filiale de Dell – a dévoilé cette semaine. Une chose est cependant d’ores et déjà certaine, le constructeur y croit. Il s’est même offert le luxe de multiples présentations à la presse laissant les journalistes apprivoiser la bête.

En apparence, le Concept UFO a tout de la Nintendo Switch. La machine est effectivement conçue autour d’un écran tactile de 8 pouces de diagonales flanqués, sur ses deux côtés, de petites manettes ressemblant comme deux gouttes d’eau aux Joy-cons du Japonais. Comme sur Switch, les deux manettes en question peuvent être détachées de la machine « centrale » et rassemblées autour d’un support plus petit afin d’aboutir à un gamepad plus classique. On peut donc jouer en mode portable un peu à la manière d’une tablette, poser l’écran seul sur une table où il va tenir grâce à une espèce de béquille ou enficher l’ensemble dans un dock afin de jouer sur un écran de plus grande taille, une télévision par exemple.

Reste qu’à l’intérieur de la bête, c’est l’écosystème Windows que l’on retrouve avec ce que cela suppose comme ouverture vers le monde du PC et sa formidable logithèque. Alienware semble détenir un concept à même de satisfaire de nombreux joueurs… à condition bien sûr que la puissance soit au rendez-vous. Le constructeur avait deux démos principales à présenter aux journalistes : un essai sur F1 2019 et un autre sur Mortal Kombat. À en croire de multiples testeurs, il n’y avait pas grand-chose à critiquer dans ces démos qui inspirent confiance et laissent à penser qu’Alienware est sur la bonne voie. Affaire à suivre car aucune date ni aucun prix n’ont été annoncés.