publicite

Actualité

publicite
AMD : le Threadripper 8 cœurs entre dans la danse
Écrit par Guillaume 14-09-2017

Voilà bien longtemps que nous n’avions plus connu période aussi fastes côté microprocesseurs. L’entrée en scène de l’architecture Ryzen d’AMD a quelque peu chamboulé les cartes et le concurrent d’Intel n’entend pas se reposer sur ses lauriers. C’est ainsi que le modèle Ryzen Threadripper doté de 8 cœurs est officiellement disponible. En réalité, nombre de revendeurs n’ont pas encore été livrés… mais cela ne saurait plus être qu’une questions de jours.

Si les rumeurs l’avaient annoncé quelques jours plus tôt, ce n’est que le 4 août dernier qu’AMD a officiellement levé le voile sur ce troisième représentant de la gamme Threadripper. Un troisième représentant qui fait figure de petit poucet puisqu’il n’intègre « que » 8 cœurs / 16 threads. En attendant la confirmation d’un hypothétique Threadripper 1920, voici le détail des trois puces de la gamme :

  • Ryzen Threadripper 1950X : 16 cœurs /32 threads, 32 Mo de cache L3, 3,4 GHz
  • Ryzen Threadripper 1920X : 12 cœurs /24 threads, 32 Mo de cache L3, 3,5 GHz
  • Ryzen Threadripper 1900X : 8 cœurs / 16 threads, 16 Mo de cache L3, 3,8 GHz

Sans grande surprise, notons également que le 1900X embarque moitié moins de mémoire cache L3 que ses aînés. Un défaut qu’il tente de compenser par une fréquence de fonctionnement supérieure, de base, de 300 MHz / 400 MHz. Les prix pratiqués par AMD sont assez agressifs puisque ce 1900X se négocie 549$. À ce prix, il conserve la gestion de la mémoire sur quatre canaux et l’exploitation de barrette de DDR4-2667 au maximum, pour un total de 128 Go sur 8 emplacements DIMM.

Ces spécificités techniques tendent donc à rapprocher le 1900X des 1920X et 1950X, mais la concurrence du Ryzen 7 1800X risque d’être difficile à tenir pour le nouveau venu. En effet, le 1800X se négocie plus ou moins 499$. Il offre certes des performances et des fréquences de fonctionnement légèrement en retrait, mais le surcoût de la plateforme Socket TR4 reste délicat à justifier.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1