Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Nouvelle génération de CPU AMD : un Ryzen 5 7600X devance le Core i9-12900K d’Intel

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1659369610*1000).local().format("L").toString()}}

Si Intel fait souvent la une de l’actualité, c’est bien AMD qui devrait, le premier, distribuer sa nouvelle génération de processeurs, les Ryzen série 7000.

Depuis déjà plusieurs mois, communication officielle d’Intel et multiples rumeurs circulent autour de la 13e génération de processeurs de l’Américain, les déjà fameux Raptor Lake. À DriversCloud, nous avons par exemple détaillé le premier test publié autour d’une puce Core i9-13900K – futur fer-de-lance de la nouvelle gamme – encore à l’état de préversion. Nous avons également et plus récemment évoqué les derniers bruits de couloir autour de la disponibilité prochaine de ces processeurs Raptor Lake : tout porte à croire qu’ils pourraient être commercialisés à compter de la mi-octobre 2022.

Incontestablement plus discret, AMD œuvre en silence, mais sans ménager ses efforts. Cela fait d’ailleurs plus de deux ans qu’il se prépare à donner une suite au succès des Ryzen série 5000 se reposant sur l’architecture Zen 3. C’est logiquement l’architecture Zen 4 qui va prendre le relais et, pour ce faire, AMD compte sur la gamme de processeurs « Raphael » plus connus sous le nom de Ryzen série 7000. De plus en plus d’informations nous parviennent à propos de cette gamme qui devrait pour sa sortie se contenter de quatre références : en tête de liste, on retrouvera donc le Ryzen 9 7950X, ses 16 cœurs / 32 threads et son TDP estimé à plus ou moins 170 Watts. Un cran en-dessous, nous retrouverons le Ryzen 9 7900X qui se contentera de 12 cœurs / 24 threads et le Ryzen 7 7700X avec 8 cœurs / 16 threads. Sur la précédente génération, AMD avait retenu le Ryzen 7 5800X pour le lancement et le 5700X avait attendu plus d’un an pour être distribué à son tour. Cette fois, AMD semble devoir faire l’inverse et nous n’avons encore aucune fenêtre de lancement pour le Ryzen 7 7800X.

En revanche, la première salve de processeurs Zen 4 devrait s’achever avec le Ryzen 5 7600X. Petit Poucet de la nouvelle gamme, ce CPU disposera de 6 cœurs / 12 threads, c’est à dire autant que le processeur qu’il va remplacer, le Ryzen 5 5600X. De toutes récentes informations publiées par Videocardz soulignent toutefois que des différences notables existent entre les deux générations. Ainsi, au-delà des seuls changements au sein des cœurs, le Ryzen 5 7600X pourra aussi compter sur des fréquences de fonctionnement plus élevées : +700 MHz en fréquence de base (@4,4 GHz) et +350 MHz en fréquence de boost (@4,95 GHz). Par ailleurs, avec cette nouvelle génération, AMD prévoit de lancer une nouvelle plateforme – l’AM5 – laquelle prendra en charge le PCI Express Gen 5 ainsi que la mémoire vive DDR5. C’est d’ailleurs avec 32 Go (2x 16Go) de G.Skill Trident Z5 RGB DDR5-5600 sur une carte mère ASRock N7-B65XT que le Ryzen 5 7600X a été testé pour la première fois.

Comme dans le cas d’Intel, il ne s’agit pas d’une version finale du processeur, on parle d’échantillon d’ingénierie :  il peut encore y avoir des changements mineurs, mais les différences ne devraient être qu’à la marge. De fait, les premiers résultats présentés par nos confrères vont intéresser plus d’un amateur des solutions AMD. Sur un test CPU single-core, le Ryzen 5 7600X se montre ainsi 56% plus rapide que le Ryzen 5 5600X avec 243 points contre 156. Mieux, le même 7600X est capable de devancer le Core i9-12900K, le plus puissant CPU des gammes actuelles d’Intel. Cette fois l’écart n’est que de 20%, mais reste bel et bien en faveur du 7600X. Un processeur qui semble donc très intéressant, même si en multi-core, il doit faire avec ses limites en nombre de cœurs. Il devance encore largement son « grand frère », le R5600X (+23% à 1 478 contre 1 198 points). En revanche, il doit s’incliner face au Core i5-12600K d’Intel : il est alors 22% plus lent que la puce 10 cœurs / 16 threads d’Intel (1 884 points).

Sur le papier, voilà quelques précisions techniques très prometteuses pour une génération de processeurs que l’on attend fébrilement alors qu’AMD n’a plus guère donné de nouvelles tangibles. Aujourd’hui, tout porte à croire que la société sera parfaitement capable de tenir ses engagements et son calendrier. Pour preuve, on parle plus volontiers d’un lancement courant septembre 2022. Une façon pour AMD de couper l’herbe sous le pied du concurrent de toujours – Intel – qui semble plutôt viser la mi-octobre.