publicite

Actualité

publicite
La Chine disposerait de deux supercalculateurs « exaflopiques », des monstres de puissance
Écrit par Guillaume 07-11-2021

Deux machines en service depuis plusieurs mois qui donneraient à la Chine une bonne longueur d’avance sur les États-Unis.

Depuis plusieurs années, une véritable course à la puissance est en cours entre les États-Unis, l’Union européenne, la Chine et le Japon pour savoir qui sera en mesure de déployer le premier supercalculateur « exascale ». En bon français, on parle de supercalculateur exaflopique, c’est à dire fonctionnant selon une architecture massivement parallèle et dont la puissance de calcul dépasse 1018 flops. En 2020, il n’y avait aucun supercalculateur de ce calibre en fonctionnement dans le monde et les informations officielles ne font état d’aucun changement en 2021.

Ainsi, du côté des États-Unis, la première machine à ce niveau de puissance devrait être le supercalculateur Frontier d’Oak Ridge pour lequel une mise en service est toujours prévue pour la fin de l’année 2021. Seulement voilà, des sources officieuses évoquées par TheNextPlatform font état de deux supercalculateurs exaflopiques déjà en service en Chine. Deux machines que l’on ne retrouve pas dans le TOP500, ce classement qui liste les machines les plus puissantes de la planète et, en réalité, cette absence n’est pas une surprise : compte tenu des tensions de plus en plus fortes entre les États-Unis et la Chine, cette dernière ne cherche pas à divulguer d’informations sensibles à son adversaire.

Le moins puissant des deux supercalculateurs serait le Tianhe-3. Il se trouve dans le National Supercomputer Center de Guangzhou et déploie une puissance de calcul Rmax supérieur à 1 exaflops grâce à ses processeurs Phytium 2000+ d’architecture ARM. À côté de ce monstre de puissance, le Chine disposerait d’une machine encore plus musclée, le Sunway Oceanlite. Lui est situé au National Supercomputing Center de Wanzi. Il se compose de processeurs Sunway, forcément. Bien que les informations soient fort peu nombreuses, certaines sources estiment le nombre de processeurs Sunway SW26010 embarqués dans cette machine à plus de 80 000. Les rares informations disponibles évoquent surtout une puissance de 1,3 exaflops en pointe sur Linpack.

À titre de comparaison, le supercalculateur Frontier que les États-Unis devraient mettre en service avant la fin de l’année devrait aboutir à une puissance de calcul de 1,5 exaflops de pointe. En attendant, la Chine aurait déjà ses supercalculateurs fonctionnels.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1