publicite

Actualité

Epic Games Store vs. Steam : exclusivités et colère de certains joueurs
Écrit par Guillaume 10-04-2019

Autrefois souhaitée par certains joueurs, l’arrivée d’un concurrent sérieux au poids lourd du jeu vidéo sur PC – Steam – est à l’origine d’une polémique qui enfle, qui enfle, qui enfle…

Lancé courant 2001, Stardock Central est généralement reconnu comme le pionnier en matière de distribution dématérialisée de jeux vidéo sur PC. Ce n’est toutefois qu’avec l’arrivée de Steam en septembre 2003 que les choses sérieuses ont commencé au point que la plateforme soutenue par Valve était considérée par certains en position de monopole. Steam est en quelque sorte LE passage obligé pour distribuer des productions PC, et ce, même si d’autres plateformes existent sur le marché (Battle.net, GOG, Origin, Uplay). Dans les faits, à moins d’être un éditeur aux reins solides, il est très difficile de s’en sortir sans l’appui de Steam / Valve.

Une situation qui convenait visiblement pas à Tim Sweeney, principal responsable d’Epic Games. Pour lutter contre ce monopole, la société a lancé il y a quelques mois l’Epic Games Store dont la politique devait permettre de faire de l’ombre à Steam. Pour ce faire, Tim Sweeney a très largement mis en avant le fait que sur l’Epic Games Store, la commission est beaucoup plus faible que sur Steam (12% contre 30%). L’autre versant de l’offensive se gère en coulisses : Epic Games discute avec de nombreux éditeurs afin que certaines de leurs plus grosses productions soient diffusées en exclusivités – au moins pour un certain temps – dans sa boutique. Ceux qui préfèrent d’autres boutiques en seront pour leurs frais, au moins le temps de l’exclusivité (6 à 12 mois en général).

D’abord limitée au seul The Walking Dead: The Final Season revenu d’entre les morts, cette politique d’exclusivité touche de plus en plus d’éditeurs et de jeux. Ancestors: The Humankind Odyssey, Anno 1800, Beyond Two Souls, Borderlands 3, Control, The Division 2, Journey, Metro Exodus, Observation, The Outer Worlds, The Sinking City et Super Meat Boy Forever pour n’en citer que quelques-uns. L’annonce de Borderlands 3 a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et de nombreux joueurs pestent à l’idée de devoir partager la franchise Borderlands entre deux lanceurs / deux boutiques : les premiers opus déjà achetés sur Steam par exemple et le troisième réservé à l’Epic Games Store.

Le fait est qu’Epic Games n’est pas tout à fait clair dans cette histoire. Sous couvert de soutenir les petits développeurs dont on ne sait même pas s’ils verront l’argent promis, ses promoteurs sortent – vraisemblablement – le carnet de chèque pour s’assurer la présence exclusive de titres particulièrement populaires. Comme si la venue d’un concurrent n’apportait finalement pas plus de choix dans la plateforme à adopter ? Pour notre part, nous préférerions voir les jeux sortir indifféremment sur toutes les plateformes et qu’Epic Games fasse des efforts pour nous offrir un outil plus conforme à son statut de créateur d’un des moteurs graphiques les plus complets, les plus performants (Unreal Engine).

 

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1