publicite

Actualité

publicite
Une année record pour Intel… mais insuffisant pour la bourse
Écrit par Guillaume 28-01-2019

Les derniers résultats financiers d’Intel montrent un chiffre d’affaires en hausse de 9%, mais l’action du géant a malgré tout chuté de 8% en fin de semaine dernière.

S’il n’est plus le numéro un de l’électronique – place qui revient depuis peu à Samsung – l’Américain Intel reste un géant dont les résultats impressionnent chaque année un peu plus. En effet, à la faveur de la publication des derniers bilans financiers du groupe, nous apprenons que le chiffre d’affaires sur le quatrième trimestre de l’année 2018 s’est établi à 18,7 milliards de dollars en hausse de 9% sur un an. Mieux, il vient clore une année remarquable pour Intel qui avance maintenant un chiffre d’affaires de 70,8 milliards de dollars sur l’ensemble de 2018, soit une augmentation de 13% sur un an. Mais les records ne s’arrêtent pas là puisque le bénéfice est lui aussi en nets progrès : 5,2 milliards sur le seul quatrième trimestre et 21,1 milliards pour l’ensemble de l’année. Il s’agit tout simplement des meilleurs chiffres jamais publiés par Intel.

Pour autant, cela ne suffit pas à tout le monde. En fin de semaine dernière, l’action Intel a chuté de près de 8% passant de quasiment 50 dollars à un peu plus de 46 dollars. Pourquoi une telle sanction de la part des investisseurs ? Les choses sont finalement assez simples : aussi bons soient-ils, les résultats d’Intel sont en-deçà des estimations. La société était effectivement attendue à 19,01 milliards de chiffre d’affaires et, plus important encore, les analystes espéraient voir Intel se donner 17,37 milliards de dollars de chiffres d’affaires comme objectif pour le premier trimestre 2019. Intel vise « seulement » 16 milliards et c’est ce manque d’ambition qui est sanctionné par Wall Street. Sanction qui tombe alors que les investisseurs sont, de manière générale, moins enclins à soutenir les entreprises du NASDAQ.

Intel paie également le ralentissement des ventes sur le marché chinois et, rien de surprenant, ces problèmes à faire évoluer ses processus de gravure. Ainsi, le passage au 10 nm semble toujours poser problème à la société. Enfin, toujours président par intérim, Bob Swan n’a pas encore annoncé son remplaçant. L’un dans l’autre et alors que 2019 promet d’être une année riche en nouveautés, Intel aura d’importants défis à relever.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1