publicite

Actualité

Huawei devient officiellement numéro 2 du smartphone
Écrit par Guillaume 28-12-2018

L’entreprise chinoise a non seulement fait mieux que son objectif initial sur l’année 2018, mais il a en plus ravi la seconde place à Apple.

Fondée en 1987 et dès le début spécialisée dans les réseaux et les communications, la société chinoise Huawei ne s’est pas intéressée d’entrée aux terminaux mobiles. Vers la fin des années 2000, l’équipementier a toutefois senti qu’il y avait là quelque chose à faire, mais son entrée sur ce marché s’est faite en douceur : en 2010, elle ne commercialisait ainsi « que » trois millions de smartphones, quasi exclusivement en Asie alors que pour le reste des produits de la marque 65% du chiffre d’affaires est réalisé à l’export.

Il n’a toutefois pas fallu bien longtemps pour que la dynamique société ne rattrape son retard sur les ténors du smartphone. Première alerte pour Apple, au cours des deux premiers mois de l’été 2017 (juin et juillet), Huawei était devenu le second vendeur de smartphones au monde (en volume) devant l’Américain, mais toujours derrière l’intouchable Sud-coréen, Samsung. Sur les mois suivants, Apple avait repris son bien pour terminer à la seconde place en fin d’année.

Ce n’était que partie remise pour Huawai qui annonçait pour 2018 un objectif particulièrement ambitieux : écouler plus de 180 millions de terminaux sur l’ensemble de l’année. Las, le société a fait nettement mieux puisque selon les derniers chiffres publiés, ce sont même 200 millions de smartphones Huawei qui ont trouvé preneur à travers le monde. Un résultat impressionnant qui lui permet de s’assurer de la seconde sur l’ensemble de l’année toujours derrière Samsung, mais bel et bien devant Apple cette fois. Toujours plus ambitieux, Huawei viserait maintenant la première place du Coréen pour l’année prochaine.

La plupart des analystes y croient sachant que le Chinois est le seul du Top 5 – avec son compatriote Xiamoi – à faire progresser ses parts de marché de manière constante depuis cinq ans. Reste à voir si les soupçons d’espionnage de la NSA à l’encontre de Huawei ne vont pas ternir la réputation de la marque – aux États-Unis et ailleurs – stoppant son (irrésistible ?) ascension.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1