publicite

Actualité

Protection contre le piratage : le dernier Denuvo déjà cracké
Écrit par Guillaume 11-11-2018

Dans le petit monde du jeu vidéo PC, le piratage a toujours été vertement critiqué pour le manque à gagner qu’il génère. Malgré d’importants moyens déployés par les uns et les autres, ce « fléau » n’a pourtant jamais été éradiqué et ce n’est pas la dernière protection en date qui semble pouvoir y faire quelque chose : Denuvo 5.2 a déjà été crackée.

Développée par la société autrichienne Denuvo Software Solutions GmbH, la protection Denuvo est aujourd’hui ce qu’il se fait de mieux dès lors que l’on cherche à enrayer le piratage de ses jeux vidéo sur PC. À partir de la fin d’année 2014, de plus en plus d’éditeurs se sont tournés vers cette solution afin de protéger leurs productions. Ainsi, Electronic Arts a fait confiance à la société autrichienne pour la sortie de son Dragon Age Inquisition qui reste aujourd’hui le premier jeu estampillé Denuvo à avoir été cracké, en l’occurrence par un groupe de pirates chinois, 3DM. Après avoir détaillé le fonctionnement de la protection, le groupe en question à diffusé un crack contournant Denuvo.

Far Cry Primal et Rise of the Tomb Raider : deux grosses « protégées » par Denuvo.

Par la suite, c’est un véritable jeu du chat et de la souris que se livrent Denuvo Software Solutions GmbH et les différents groupes de pirates à travers le monde. L’objectif des seconds est de cracker le plus vite possible les jeux protégés par Denuvo afin de montrer au monde – et aux autres pirates – combien ils sont efficaces. Pour Denuvo en revanche, le but est évidemment de mettre au point de nouvelles versions à chaque fois plus efficace, plus dur à déjouer afin que les éditeurs continuent de lui accorder leur confiance, gage de juteux contrats et de rentrées financières. Rappelons effectivement que les prix pratiqués par Denuvo – tenus secrets – seraient dissuasifs pour la majorité des petites structures de développement.

Aujourd’hui, la guerre entre Denuvo et les groupes de pirates a pris une forme étonnante. En effet, alors que la version 4.9 de la protection semble toujours tenir face aux assauts des hackers, la dernière mouture de Denuvo – la 5.2 – a pour sa part déjà cédé. Ainsi, des jeux comme Assassin’s Creed: Odyssey, FIFA 19, Monster Hunter WorldShadow of The Tomb Raider et Dragon Quest XI n’ont toujours pas été crackés quand Football Manager 2019 n’a tenu que quelques jours. L’objectif d’une protection n’est pas de rester inviolable ad vitam eternam, mais de résister durant la  majeure partie de l’existence commerciale d’un jeu. Une existence que l’on estime à quelques semaines / mois, mais qui varie aussi beaucoup selon le jeu.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1