publicite

Actualité

NVIDIA affirme que les GeForce RTX 2080 / 2080 Ti sont capables de maintenir le 60 ips en 4K
Écrit par Guillaume 14-09-2018

Fondateur et CEO de NVIDIA, Jensen Huang a profité de la GTC Japan 2018 pour réaffirmer combien sa nouvelle génération de cartes graphiques sera puissante. Selon lui, les GeForce RTX 2080 et 2080 Ti seront effectivement capables de conserver une vitesse d’animation moyenne de 60 images par seconde sur tous les jeux vidéo, et ce, même sur une définition d’image 4K.

Officialisées à l’occasion de la Gamescom 2018 de Cologne – en août dernier – les GeForce RTX 2080 et 2080 Ti ont depuis fait couler beaucoup d’encre et les premiers tests indépendants sont prévus incessamment sous peu. En attendant, nous ne devons nous contenter des annonces de NVIDIA et de son patron et fondateur, Jensen Huang. Ce dernier a toutefois intérêt à ne pas trop s’éloigner de la vérité car les utilisateurs se rappelleront évidemment ses paroles lorsqu’ils consulteront les résultats obtenus aux benchmarks. La réputation de la nouvelle architecture Turing ne gagnerait évidemment pas à partir sur des bases mensongères.

En l’espèce, Jensen Huang s’est invité à la GTC Japan 2018. Il est monté sur scène afin, bien sûr, de présenter sa nouvelle gamme de cartes graphiques, mais aussi et surtout pour revenir sur leurs performances, à l’origine de nombreuses questions. Selon le CEO de NVIDIA, la GeForce RTX 2080 serait donc un petit cran au-dessus de la GeForce GTX 1080 Ti alors que la RTX 2080 Ti permettrait de nettement monter en gamme. Les deux solutions RTX auraient toutefois un point commun : autoriser l’utilisation de la définition d’image 4K tout en conservant une vitesse d’animation d’au moins 60 images par seconde… là où la GTX 1080 Ti a clairement des difficulté.

Ces informations correspondent aux premières estimations de performances réalisées par certains. En revanche, là où il convient de faire attention c’est que Jensen Huang parle de moyennes quand il évoque le 60 ips. On peut donc s’attendre, en fonction des jeux, à voir cette vitesse d’animation repasser régulièrement sous les 60 ips. Jensen Huang a ensuite présenté un autre graphique afin d’illustrer la puissance du DLSS : le Deep Learning Super Sampling doit exploiter les progrès réalisés en matière d’intelligence artificielle pour améliorer considérablement la qualité des rendu tout en optimisant l’exploitation des ressources GPU. Plus que quelques jours de patience avant de pouvoir découvrir de manière plus précise ce que l’architecture Turing a réellement dans le ventre.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1