publicite

Actualité

L’eSport aux Jeux Olympiques ? Sans doute pas pour demain
Écrit par Guillaume 09-09-2018

Si l’espoir est encore permis pour tout ce qui a trait aux jeux vidéo de sport, les jeux d’action et plus particulièrement les first person shooters ne devraient jamais figurer aux Jeux Olympiques. C’est en tout cas le message que semble avoir voulu faire passer Thomas Bach, le président du Comité International Olympique.

Du 18 août au 2 septembre derniers s’est tenue la 18e édition des Jeux Asiatiques, une compétition multisports organisés tous les quatre ans. Pour la première fois, cet événement avait été le théâtre de tournois d’eSport. Le Conseil Olympique d’Asie avait effectivement donné son accord pour que l’événement indonésien puisse accueillir des tournois d’Arena of Valor, League of Legends, Pro Evolution Soccer 2018, Clash Royale, Hearthstone et StarCraft 2. Il ne s’agissait toutefois que de démonstrations et aucune médaille n’a été décerné aux gagnants. En revanche, ces tournois ont permis à Thomas Bach de réagir.

Le président du Comité International Olympique n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Relayés par Associated Press, ses propos sont sans ambiguïté. Il fustige notamment ce qu’il appelle les « jeux de meurtre », indiquant qu’il était hors de question de voir ce genre de jeux représentés aux Jeux Olympiques. Pour Thomas Bach, ces jeux « contredisent le valeurs olympiques et ne peuvent par conséquent pas être acceptés » avant de préciser « tous les sports de combat ont pour origine des affrontements réels entre les gens. Mais le sport est l’expression civilisée de cela. Les jeux dans lesquels le but est de tuer quelqu’un ne peuvent pas s’accorder avec nos valeurs olympiques ».

Les jeux vidéo et l’eSport ne devraient pas être présents aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, mais la question se pose encore pour Paris 2024. Une chose est cependant déjà certaine : si jeux vidéo il doit y avoir, ce sera sans doute des jeux de sport. C’est d’ailleurs le chemin vers lequel semblent se diriger les Jeux Asiatiques : en 2022, ils devraient faire l’objet d’une discipline à part entière. Zhang Dazhong – président d’Alisports (filiale sportive du Chinois Alibaba et partenaire du Conseil Olympique d’Asie) – a déclaré à Reuters : « l’eSport doit être axé sur le sport et non sur le divertissement ou sur l’honneur de représenter son pays ».

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1