publicite

Actualité

Blade Shadow Ghost : le nouveau boîtier français de PC dans le cloud
Écrit par Guillaume 31-08-2018

Start-up française spécialisée dans le cloud computing, la société Blade annonce la sortie prochaine de son nouveau boîtier. Baptisé Shadow Ghost, il devrait être disponible au cours du 4e trimestre 2018 dans plusieurs pays d’Europe ainsi qu’aux États-Unis. Un nouveau produit pour une connectique plus riche, des fonctionnalités plus complètes.

Fondée en 2015, Blade a pour ambition de préparer l’avenir et, plus particulièrement, la transition vers le cloud computing. Ses promoteurs imaginent déjà un monde dans lequel les ordinateurs personnels ne seront plus nécessaires : à la maison, nous ne disposerions plus qu’une sorte de « terminal d’accès », le stockage et la véritable puissance de calcul seraient alors déportés, dans de vastes centres dédiés au cloud computing. Pour les créateurs de Blade, l’intérêt d’une telle solution est avant tout financier : les particuliers n’auraient plus besoin de dépenser des sommes importantes pour acheter et faire évoluer leur machine. Si les débuts de Blade n’ont pas forcément été évidents, la société est parvenu à lever toujours plus d’argent, comme en juin dernier où plus de 51 millions d’euros ont été obtenus auprès d’investisseurs divers.

Après s’être d’abord reposée sur le boîtier Shadow Box pour présenter sa solution, Blade a ensuite plus largement insisté sur son client PC / Mac pour faire découvrir sa solution. Elle passe aujourd’hui la vitesse supérieure en annonçant la sortie au cours du 4e trimestre 2018 d’un nouveau boîtier, le Shadow Ghost. Celui-ci se veut tout à la fois plus complet, plus efficace et moins gourmand que son prédécesseur. L’idée étant bien sûr d’en proposer toujours plus aux utilisateurs qui auront le choix entre un achat « pur et simple » (119,95 euros) ou un système de location mensuelle (7,95 euros par mois). Blade insiste pour l’heure sur la consommation particulièrement faible de son nouveau boîtier : 5W soit « 30 fois moins qu’un ordinateur classique en usage gaming ».

Blade précise que sa solution permet un affichage UHD (4K) à 60 images par seconde et Full HD à 144 images par seconde. Hélas, nous n’avons aucune précision sur la configuration embarquée dans le Shadow Box. Blade préfère effectivement insister sur la connectique, bien plus complète que celle de son prédécesseur. Elle dispose maintenant de 4 ports USB (2 à la norme 2.0 et 2 à la norme 3.0), d’un port HDMI 2.0, d’un port audio jack 3,5 mm et d’un port Ethernet RJ45. Pour en apprendre davantage sur cette solution qui semble  plus intéressante chaque jour, nous vous invitons à consulter son site officiel.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1