publicite

Actualité

La nouvelle Freebox « entrée de gamme » fait confiance à Android / Snapdragon
Écrit par Guillaume 07-08-2018

Ce n’est plus un secret pour personne, le fournisseur d’accès Free s’apprête à lever le voile sur, non pas une, mais deux nouvelles Freebox, et ce, dès la rentrée prochaine. Ces deux box auront pour objectif de toucher un maximum de monde et si nous n’avons pas encore de précision sur le modèle le plus ambitieux, la box « entrée de gamme » vient de faire l’objet de quelques révélations intéressantes.

Xavier Niel entretient le mystère avec un certain plaisir et à quelques semaines de l’annonce officielle des nouvelles box Internet de Free, on ne peut pas dire que les informations les concernant soient particulièrement nombreuses. À défaut d’avoir de véritables faits à relayer, ce sont les rumeurs qui font parler de ces nouvelles Freebox. La « V7 » – qui doit venir remplacer une vieillissante « Révolution » – est de loin la plus mystérieuse des deux et les rumeurs la concernant ne reposent sur rien de bien solide.

La Freebox Mini 4K tournait déjà sous Android TV

En revanche, les choses semblent se préciser pour le modèle dit « d’entrée de gamme ». Cette box moins coûteuse doit permettre à Free de mieux se positionner sur le segment low-cost en proposant un boîtier plus simple et moins cher à produire. De fait, les abonnements concernant cette « mini » box seraient plus accessibles et permettrait de regagner des abonnés parmi les clients les moins fortunés. Nos confrères du site Univers Freebox semblent sûrs de leur fait en citant une « source proche du dossier ».

Selon leurs informations, cette box d’entrée de gamme fonctionnera grâce à l’environnement Android TV, comme le fait déjà la Freebox Mini 4K. Nos confrères en profitent pour dévoiler la fiche technique presque complète de cette box qui embarquera donc assez logiquement un Snapdragon 835 doté de huit cœurs Kryo 280 et d’un GPU Adreno 540. Pour le reste, c’est encore chez Qualcomm que Free se fournit avec un ISP (traitement de l’image) Qualcomm Spectra 180, un DSP (traitement audio) Qualcomm Hexagon 682, un processeur audio Qualcomm Aqstic et un model Snapdragon X16. Univers Freebox précise pour finir que Free et Qualcomm aurait travaillé main dans la main, ce dernier ayant déjà reçu la box pour en « régler les derniers détails avant sa commercialisation ».

Notez qu’une partie de ces informations avaient déjà été dévoilées il y a quelques jours par Android TV Rumors. De quoi appuyer toutes les précisions d’Univers Freebox.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1