publicite

Actualité

Ce que change le RGPD dans vos habitudes en ligne
Écrit par charon 12-07-2018

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est entré en vigueur le 25 mai 2018. Ce nouveau règlement a pour but de défendre les utilisateurs européens contre les pratiques en ligne portant atteinte à leurs données personnelles. Mais concrètement, quels changements va-t-on constater dans notre utilisation quotidienne du matériel informatique? Nous faisons le point.

Utilisation personnelle
Les cookies sont utilisés par de très nombreux sites pour comprendre le comportement des utilisateurs, ainsi que pour adapter les publicités à chaque internaute. Ce dernier n’ayant pas toujours donné son accord pour l’installation d’un cookie, cette pratique pose donc un problème lié à l’utilisation des données personnelles. Des règles existaient déjà au sujet des cookies mais n’étaient pas toujours respectées, le RGPD apporte donc des modifications intéressantes bien que peu nombreuses : le RGPD oblige les sites internet à indiquer clairement à leurs visiteurs l’utilisation de cookies si tel est le cas, en leur laissant la possibilité de les refuser. L’obligation de transparence va plus loin, l’internaute devant être informé du but de l’utilisation des cookies.

En plus des cookies, toute forme de traitement des données personnelles est concernée par la nouvelle règlementation, comme les comptes utilisateur par exemple. C’est pourquoi depuis le 25 mai 2018, vous avez probablement été accueillis sur certains sites par une nouvelle fenêtre vous offrant des préférences détaillées concernant l’installation de cookies et l’utilisation de vos données. Bien que la plupart des navigateurs permettaient déjà de gérer les cookies et les données personnelles bien avant l’arrivée du RGPD, ce nouveau règlement permet aux internautes de naviguer avec davantage de sérénité. Les entreprises de la Tech assurent également que les informations telles que les mots de passe, empreintes digitales ou scans des visages, technologies nécessaires au déverrouillage des appareils ou à des fonctions tels que les paiements en ligne, sont stockés sur les appareils directement, et non sur les serveurs des marques concernées. Apple par exemple a pris les devants sur la question de la collecte de données issue de l’utilisation de ses produits, et a dédié une page à cette question affirmant ne pas « vendre [ces informations] à des annonceurs ou à d’autres organisations.».

Utilisation professionnelle

Dans le cadre professionnel aussi, le RGPD apporte des changements comme le souligne cet article de 1and1. Les employeurs doivent s’assurer de la protection des données de leurs employés, et ne peuvent se servir de ces dernières que si elles sont absolument nécessaires à la réalisation d’un objectif. De plus, chaque employé doit être tenu au courant des données collectées le concernant, et de leur finalité.

Il devient également obligatoire pour les entreprises de procéder à des formations concernant la protection des données pour l’ensemble de l’équipe, direction comme employés. Toutes les entreprises doivent alors être en mesure d’utiliser leur matériel informatique de manière à respecter ces nouvelles mesures européennes.

Manquer à ces nouvelles règles peut être sanctionné par de lourdes amendes, et les entreprises doivent documenter toute activité ayant trait aux données personnelles de leurs employés. Beaucoup d’entreprises doivent d’ailleurs désigner un délégué à la protection des données afin de faire en sorte que toutes ces règles soient respectées.

Le RGPD vient donc aider à résoudre l’une des problématiques récurrentes du paysage numérique : la protection des données privées des utilisateurs. Bien que d’autres problématiques telles que les failles de sécurité restent d’actualité, la nouvelle réglementation européenne représente un pas de plus vers une utilisation plus sûre des appareils informatiques.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1