publicite

Actualité

Disney se paie la 20th Century Fox
Écrit par Guillaume 18-12-2017

Sans aucun doute LA nouvelle de l’année, voire du siècle, à Hollywood : The Walt Disney Company a déboursé plus de 52 milliards de dollars afin d’acquérir l’une des principales majors du cinéma américain, la 20th Century Fox. En résulte, un géant qui vient bouleverser encore un peu plus l’organisation d’Hollywood. La nouvelle société dépasserait ainsi les 30% de parts de marché sur l’ensemble de l’année 2017.

Historique sur bien des aspects, la transaction qui a été validée il y a quelques jours abouti à la naissance d’un géant tant dans le petit monde du cinéma que dans celui du divertissement. Pour 52,4 milliards de dollars, The Walt Disney Company s’est offert la troisième majors d’Hollywood, la 20th Century Fox. La transaction confirme encore un peu plus les ambitions de Disney : souvenez-vous, en 2010 le géant du dessin animé avait déjà croqué Marvel Entertainment (environ 4,3 milliards de dollars) et en 2012, c’est LucasFilm et ses différentes filiales qui rejoignent la nébuleuse Disney (environ 4 milliards de dollars).

L’acquisition de la 20th Century Fox permet en premier lieu à Disney de devenir encore plus important dans le monde du cinéma : la nouvelle société est ainsi devant la Warner en termes de parts de marché sur l’ensemble de l’année 2017 (30,6% contre 20,1%). Au-delà, ce sont aussi et surtout les autres activités du groupe qui ont aiguisé l’appétit de Disney. En mettant la main sur la Fox, il s’offre effectivement le service de streaming Hulu, mais aussi divers réseaux de télévision (Sky notamment) et quelques licences phares. L’acquisition de Marvel avait été un premier pas dans ce sens et le rachat de LucasFilm se passe de commentaire.

Avec l’absorption de la Fox, ce sont des franchises comme Alien, Avatar ou encore Kingsman qui tombent dans l’escarcelle Disney. Les célébrissimes Simpsons font également partie du lot de même que de nombreuses séries télé très populaires : Homeland, X-files, New Girl ou This is us pour n’en citer que quelques-unes… Reste maintenant à voir si la transaction sera validée par les autorités compétentes aux États-Unis : la naissance d’un tel géant ne semble pas faire barrage à la concurrence, mais on ne sait jamais.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
1

Invité Invité
mardi 23 janvier 2018

Nooon pas les simpson chez disney :'(

1