publicite

Actualité

AMD déploie ses nouveaux pilotes graphiques, « Adrenalin Edition »
Écrit par Guillaume 17-12-2017

Comme chaque année, AMD profite du mois de décembre pour revoir en profondeur ses pilotes graphiques. 2017 ne déroge donc pas à la règle et le promoteur de Radeon a confirmer l’arrivée des pilotes Adrenalin pour faire suite aux précédentes évolutions. Parmi les principales nouveautés apportées par AMD, nous retiendrons la présence d’une fonction overlay très complète et une application mobile dont il faudra juger l’intérêt à l’usage.

En 2014, AMD distribuait les pilotes Catalyst Omega. Un an plus tard, nous avions droit aux pilotes Crimson et l’année dernière, logiquement, aux pilotes Crimson ReLive. Le nom de baptême de la solution logicielle 2017 vient donc de tomber : Adrenalin. L’objectif est de capitaliser sur le regain d’intérêt autour des produits de la marque avec le lancement – en demi teintes – de la gamme Vega. Dans la ligne de mire, NVIDIA bien sûr et ses pilotes graphiques souvent perçus comme plus complets et plus stables que ceux d’AMD.

De ce que nous avons pu en voir, la principale fonctionnalité – pour les utilisateurs – de ces pilotes Adrenalin Edition est la présence de la fonction Radeon Overlay. Comme son nom l’indique sans ambiguïté aux plus anglophones d’entre-nous, elle ajoute une interface en surimpression dans tous les jeux vidéo. Pour y accéder, il suffit de presser simultanément les touches Alt + R pour qu’un panneau apparaisse sur le côté droit de l’écran. À partir de là, de nombreuses fonctions liées au streaming de la session sont disponibles. Plus original, AMD a implémenté des fonctions de surveillance de la carte graphique : taux d’occupation GPU, température ou fréquence sont quelques-unes des informations ainsi disponibles.

Plus intéressant encore, AMD a imaginé des fonctions de contrôle de la consommation électrique de la carte. Parfaitement désactivables, ces fonctions ont pour objectif de réduire la consommation électrique de la carte afin de limiter la chaleur produite et, donc, le besoin de ventilation. Considérant qu’il n’est pas forcément indispensable de faire tourner un jeu à 90 ou 110 images par seconde, AMD permet de fixer un seuil maximal à ces images par seconde. La carte n’ayant alors pas besoin d’engager toute sa puissance, elle chauffe logiquement moins.

La seconde innovation majeure d’AMD est la mise en place d’AMD Link, une application disponible sous Android et iOS dont l’objectif est de suivre le joueur dans ses aventures. Elle offre les mêmes outils de monitoring que l’overlay dont nous venons de parler. Notons toutefois que le PC et le smartphone doivent être reliés au même réseau local pour que les informations puissent transiter. Aussi intéressantes soient-elles, ces nouveautés logicielles auront toutefois du mal à faire oublier le semi-échec des RX Vega 56 / 64 dont on peine encore à voir l’impact sur le marché de la carte graphique haut de gamme.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1