publicite

Actualité

Saagie s’envole aux USA
Écrit par charon 14-06-2017

Le mois dernier, la plateforme française du Big Data annonçait la nomination d’un nouveau Directeur Général, Jérôme Trédan. Un choix stratégique qui permet à Arnaud Müller, fondateur et CEO de la start-up, de se concentrer sur l’ouverture d’une filiale américaine au coeur de la Silicon Valley.

Arnaud Müller lègue sa place à Jérôme Trédan

Propulsé par Bpifrance et Business France dans le programme d’accélération « Impact USA » aux côtés de 17 autres start-ups en hyper-croissance, la jeune entreprise rouennaise Saagie prouve à nouveau son franc succès. Son objectif : devenir une licorne française, c’est-à-dire atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros d’ici 2020, et ce grâce à la conquète du marché américain.

C’est dans cette optique qu’Arnaud Müller, fondateur et CEO de Saagie, lègue sa place de Directeur Général à Jérôme Trédan, membre du comité de direction depuis la levée de fonds de 4,2 millions d’euros en septembre 2016, afin de pouvoir partir s’installer à San Fransisco pour se concentrer sur le développement de la nouvelle filiale basée au coeur de la Silicon Valley.

Saagie et la maintenance prédictive

L’entreprise française du Big Data possède un objectif principal : démocratiser cette nouvelle technologie à l’usage des entreprises. Et s’il y a bien un domaine où elle crée une grande révolution, c’est celui de la maintenance.

En effet, grâce à l’interconnexion et l’analyse d’une quantité astronomiques de données récoltées chaque jour, la start-up est capable d’identifier des séquences d’événements pouvant conduire à des pannes et ainsi prévoir les futures dysfonctionnements et ainsi réduire le temps d’indisponibilité des machines et de réduire le coût et les délais moyens de maintenance et de réparation. C’est ce qu’on appelle la maintenance prédictive qui, à l’opposé de la maintenance corrective, anticipe les problèmes plutôt que de les corriger.

L’intelligence artificielle « made in France »

La maintenance prédictive n’est toutefois pas le seul domaine de compétence de la jeune pousse, qui se démarque plus largement dans le secteur de l’intelligence artificielle, proposant aux entreprises d’accélérer et de simplifier la mise en oeuvre de projets Big Data en général.

A travers sa plateforme, la Data Fabric, Saagie est capable de proposer des solutions d’intelligence artificielle à destination de secteurs divers et variés. En trois ans à peine, elle a déjà décroché des contrats avec des grands groupes comme Bouygues Télécom, Vente Privée, Airbus, la Caisse d’Epargne, le Crédit Agricole ou encore, plus récemment, la Matmut. Il ne reste plus qu’à espérer que les USA lui accorderont le même succès qu’en France.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1