publicite

Actualité

publicite
Nintendo Switch: le point sur la nouvelle console
Écrit par Guillaume 16-01-2017

Il y a bientôt deux ans, Nintendo officialisait sa prochaine console de salon alors connue sous le nom de code ‘NX’. Ce n’est toutefois qu’en décembre dernier que Nintendo a clarifié les choses faisant un rapide point sur les caractéristiques de sa console et annonçant son nom réel, la Switch. En ce début d’année 2017, le constructeur est enfin allé plus loin en répondant aux multiples questions que se posaient les joueurs et en permettant à certains privilégiés d’essayer la bête quelques heures durant.

Atypique, la Nintendo Switch se compose donc de plusieurs éléments distincts les uns des autres. Il y a d’abord la partie principale, celle que l’on pourrait appeler la « console » et qui ressemble à une tablette tactile. Elle est architecturée autour d’un processeur ARM Cortex-A57, d’un GPU NVIDIA Maxwell (Tegra X1 ?) et d’un écran LCD de 16 centimètres de diagonale. Sans surprise, il est multi-touch et intègre la technologie de retour haptic de la société Immersion. De l’avis des premiers utilisateurs, l’image procurée par cette écran est très nette, mais il faut se contenter d’une définition 720p (1280×720 pixels) pas en phase avec la politique tarifaire de Nintendo. La console regroupe également les principaux connecteurs (jack audio 3,5 mm, USB-C pour recharger), un port pour cartes microSDXC (en complément des 32 Go de stockage interne), deux haut-parleurs sur sa partie basse et un support/pied sur l’arrière. Enfin, elle peut accueillir les contrôleurs Joy-Con que l’on glisse sur ses côtés lorsque la bête n’est pas sur sa base.

Nintendo SwitchNintendo SwitchNintendo Switch

La base justement est également connue sous le nom de « dock ». Elle peut être connectée au secteur afin de servir de centrale de rechargement à la console et à une télévision via une prise HDMI. Il s’agit de l’unique connecteur audio/vidéo présent sur la Switch qui ne peut donc pas être branchée en analogique: il s’agit d’une première pour une machine Nintendo. Enfin, lorsque la console est enfichée dans le dock, la définition d’image atteint le 1080p (1920×1080 pixels). Le dock intègre donc logiquement une prise USB-C pour connecter la console, mais aussi deux ports USB plus classiques – type A – pour brancher divers périphériques. Puisque l’on parle de périphériques, les premiers annoncés par Nintendo sont évidemment des manettes de jeu, les fameux Joy-Con. De bases, ils sont au nombre de deux et prennent place – en glissant sur les rails – sur les côtés de la console. Lorsque ladite console est enfichée dans le dock, on peut retirer les Joy-Con et 1/ les garder séparés pour faire deux mini-manettes ou 2/ les réunir autour du Joy-Con Grip pour obtenir un gamepad plus « normal ».

Nintendo SwitchNintendo SwitchNintendo Switch

Séparés de la console, les Joy-Con sont baptisés Joy-Con L et Joy-Con R. Chacun des deux dispose d’un mini-stick, de quatre boutons et intègre un gyroscope. Les Joy-Con disposent également de leur propre batterie et la recharge se fait automatiquement dès qu’ils sont enclenchés sur la console. Similaire à ce qu’il avait fait avec les contrôleurs Wii, Nintendo propose une petite dragonne afin que le Joy-Con reste solidaire du poignet de son utilisateur: compte tenu de la taille des Joy-Con, c’est une idée intéressante. Nous y reviendrons, mais des Joy-Con supplémentaires peuvent être achetés individuellement ou en paire. Enfin, côté contrôleurs, Nintendo a également prévu une manette beaucoup plus classique, le Switch Pro Controller. On se retrouve là avec un gamepad très proche de ce que l’on pouvait avoir avec le Wii U Pro Controller. Là encore, des manettes supplémentaires seront vendues séparément.

Nous terminons ici cette petite présentation technique de la Nintendo Switch et reviendrons très prochainement sur les premières remarques / critiques faites par les utilisateurs qui ont eu la chance de tester la console. Précisons simplement la politique tarifaire de Nintendo pour sa nouvelle machine. La Switch devrait être commercialisée le 3 mars prochain au prix de 329,99 euros. Des accessoires seront également disponibles à des tarifs que nous jugeons élevés: la manette Switch Pro à 74,99€, l’adaptateur secteur à 29,99€, une pochette de transport / protection écran à 19,99€, une paire de Joy-Con à 84,99€, un Joy-Con individuel à 54,99€, une paire de volants Joy-Con à 19,99€ et un support de recharge pour Joy-Con à 29,99€.

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
0

1