publicite

Actualité

publicite
Quelle connectique vidéo pour ma configuration ?
Écrit par GFreeman 12-12-2016

Lorsque vous connectez votre carte graphique à votre moniteur, plusieurs choix de connexions sont possibles. Tout le monde connait les standards HDMI, DisplayPort, VGA et DVI, mais lequel est le meilleur ? Comment s’assurer de ne pas brider ses performances à cause d’un simple câble ? Driverscloud vous répond…

Etat des lieux

Pour commencer, il est important de noter que toutes les connexions encore disponibles sur PC, sauf le VGA, sont numériques. Cela signifie que du 1920 × 1080 à 60Hz devrait ressembler à la même chose en HDMI, DVI et DisplayPort, en supposant que les paramètres soient les mêmes. Ça vous en bouche un coin hein ? Hem, bref, dans le monde réel, il y a quand même une petite différence en défaveur du HDMI  – comme nous le verrons plus tard, et notamment à cause du tearing.

En tout état de cause, lors du choix de votre carte graphique et de votre moniteur, vous devrez considérer la connectique comme essentielle, car des différences majeures existent selon la technologie choisie. Le HDMI et le DisplayPort sont des connexions qui supportent les résolutions 4K. Le HDMI est sans doute le meilleur choix sur un téléviseur, car il est compatible (en général) avec toutes les consoles de jeu, lecteurs  Blu-ray et home cinéma.  Le DVI quant à lui, pourrait se révéler adéquat si vous cherchez à tirer le meilleur parti de votre FPS élevé.

Sans compter qu’avec l’avènement de la  dernière génération de cartes graphiques, le jeu 4K est devenu une réalité, et les taux de rafraîchissement des derniers moniteurs frôlent désormais les 120Hz, voire les 144Hz.  Tous les nouveaux GPU, prennent en charge DisplayPort 1.4. Toutefois, vous aurez besoin de plusieurs cartes graphiques haut de gamme pour jouer en 4K avec un nombre de FPS acceptable.

Pour vous aider dans votre choix, passons en revue les différentes connectiques…

 

HDMI, l’immuable standard

 

hdmi

Le HDMI, ou High Definition Media Interface, est la norme pour les téléviseurs HD et est sur la plupart des moniteurs d’ordinateur. Il est facile à utiliser car il transmet l’audio aussi. Si vous souhaitez brancher votre PC à votre téléviseur, le HDMI est sans conteste le meilleur choix. Il s’avérera compatible avec  la plupart des résolutions. Si votre écran est équipé de HDMI 1.4, vous serez limité à 3 820 × 2160, 4K, à 30 Hz. En théorie, le HDMI conviendra donc à l’immense majorité des situations. Cependant, si vous avez une carte vidéo et un écran 4K avec le HDMI 2.0, vous pourrez obtenir 4K à 60 Hz. Le HDMI a été conçu pour être compatible avec le DVI, de sorte qu’il n’y ait pas de perte de qualité vidéo lors de l’utilisation d’un adaptateur HDMI-DVI ou un câble.

Certains câbles prennent également en charge l’Ethernet, mais très peu d’appareils utilisent réellement cette fonctionnalité, plutôt gadget qu’utile. Pour récapituler, il existe quatre types de câbles HDMI: haute vitesse avec Ethernet, haute vitesse sans Ethernet, vitesse standard avec Ethernet et vitesse standard sans Ethernet.

Le HDMI apparaît comme la connectique idéale, mais il y a un hic. Il semble en effet que l’effet de tearing (déchirure d’écran) soit prédominant lors de l’utilisation de câbles HDMI. Le déchirement d’écran se produit habituellement lorsque la fréquence d’images ne correspond pas au taux de rafraîchissement de l’écran. Ce problème semble moindre ou inexistant en DVI ou DisplayPort. Une bonne nouvelle pour ceux qui utilisent une de ces deux connectiques. Ils peuvent désactiver la synchronisation verticale en jeu, à l’origine par ailleurs de nombreux bugs et ralentissements.

A noter enfin, que le HDMI est une technologie propriétaire, et qu’à ce titre, l’achat d’un câble donne lieu au paiement de royalties bien que la somme soit insignifiante (en général autour de 5 cts par câble).

 

DisplayPort, le monstre oublié

dp

Avec une telle simplicité d’utilisation et une comptabilité qui semble totale, on pourrait se demander si d’autres connectiques peuvent tirer leurs épingles du jeu. Pourtant, le DisplayPort a son mot à dire. Il sera dans bien des cas, le meilleur choix pour connecter un ordinateur à un moniteur, eh oui !

L’ancien DisplayPort 1.2 était déjà capable d’afficher des résolutions en 3840 × 2160, 4K, à 60 Hz; depuis décembre 2014, le nouveau 1.3 permet un affiche en 1080p à 144Hz, 4K à 120Hz ou de 8K à 60Hz. Attention à la compatibilité de votre GPU cependant. Par exemple, la GeForce GTX 980 Ti n’est pourvue que d’un DisplayPort 1.2, ce qui le limite à 4K à 60Hz.
Les cartes graphiques les plus récentes de NVIDIA et AMD offrent un DisplayPort 1.4, ce qui signifie qu’elles pourront faire tourner vos jeux en 4K et à 120Hz ! En théorie en tout cas, car trouver un materiel compatible est une autre histoire. Il faut au moins deux GeForce GTX 1080s en SLI pour jouer sans saccade en 4K ! En bref, avec une bande passante plus importante, le DisplayPort conviendra mieux aux grosses configurations en 4K, ou aux écrans avec des taux de rafraîchissement plus élevés. Le revers de la médaille : une compatibilité moindre, notamment si vous comptiez brancher votre PC à votre téléviseur de temps en temps.

Comme son aîné le HDMI, le DisplayPort peut également transporter de l’audio, bien qu’il appartienne au fabricant de le prendre en charge et de l’implémenter, de sorte que certains périphériques de certaines marques l’auront, alors que d’autres en seront dépourvus.

Enfin petit détail, comparé au HDMI, le DisplayPort est capable de switcher instantanément d’un jeu vers le bureau (avec alt+tab, très utile pour checker ses emails pendant les temps de chargement). En HDMI, il y a souvent un écran noir d’une seconde ou deux lors de cette manipulation.

 

DVI, sur la pente descendante

dvi

La connexion DVI, ou Digital Visual Interface, commence à disparaître, même si elle est toujours présente sur certaines cartes graphiques récentes. Le signal vidéo est fondamentalement le même que le HDMI, avec l’audio en moins. Toutefois, le DVI des cartes graphiques plus récentes transmettra l’audio lorsqu’il est connecté à un câble ou à un adaptateur DVI vers HDMI.

Les câbles supportent une résolution de seulement 1 920 x 1 200, mais le double-link DVI supporte quant à lui 2560 × 1600. Le DVI est capable de taux de rafraîchissement 144hz, une solution acceptable si vous avez un moniteur HD capable de recevoir 144 images par seconde.

Pour le  4K en revanche, il faudra obligatoirement vous orienter vers le DisplayPort ou le HDMI. Bref, rien ne vous empêche d’utiliser votre vieux câble DVI sur un écran classique à 1920 x 1200, mais il serait malvenu d’acheter câble DVI aujourd’hui, alors que d’autres connectiques sont plus évolutives et tournées vers l’avenir.

 

VGA, une espèce en voie de disparition

vga

VGA (Visual Graphics Array), est la norme de connexion d’affichage la plus ancienne de ce comparatif. Il s’agit d’une connexion analogique que nous ne recommandons pas, bien que ce soit la seule option sur certains moniteurs des années 2000. Aujourd’hui si certains portables font de la résistance, la tendance est à la disparition du VGA sur tous les nouveaux dispositifs vidéo.

Initialement conçu pour afficher du 640 x 480 (4:3), des améliorations successives lui ont permis d’atteindre plus, notamment le XGA (1024×768) et même jusqu’à 2048×1536 (4:3) en théorie. Mais ses qualités restent bien maigres pour que nous puissions vous le recommander. Il pourra cependant être utile de garder un câble VGA dans un tiroir, histoire de ne pas se trouver en rade s’il vous prenait l’envie de sortir ce bon vieux vidéo-projecteur.

 

Conclusion

Enfin, notez qu’il est inutile de dépenser des sommes inconsidérées pour des câbles en titane de titanium.  A catégorie identique, la qualité du signal sera toujours la même. Contrairement à l’analogique où le signal peut se dégrader, les connections numériques passent ou ne passent pas : si vous voyez une image sur l’écran, il s’agit forcement de la qualité optimale.

La seule différence qui pourrait éventuellement justifier l’achat d’un câble de bonne qualité, c’est sa durée de vie, si tant est que les câbles plus onéreux jouissent d’une durée de vie plus longue.

Mais vu la rapidité des évolutions et la valse permanente des nouveaux standards, remplacer régulièrement ses câbles est devenu une triste nécessité !

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
1

Invité Invité
mardi 13 décembre 2016

Moi qui me demander quel connectique prendre pour mon prochain écran :D Je vais partir sur du DisplayPort 1.4 :)

1