Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

L’INFLUENCE DU JEU DE ROLE PAPIER DANS LE JEU VIDEO (FIN)

Vignette
Écrit par Pives
Date de publication : {{ dayjs(1450202413*1000).local().format("L").toString()}}

Il est important de voir ce que le JDR a apporté au monde vidéo-ludique d’autre que des notions de gameplay. Nombre de studios ne serait pas les mêmes aujourd’hui si ils ne s’étaient pas lancé dans l’aventure, pourtant risquée, du RPG. Prenons par exemple BioWare (désormais filiale d’EA Games) qui non content de nous avoir sorti parmi les meilleurs RPG disponibles à l’époque (Baldur’s Gate, Neverwinter Nights) remettent encore le couvert en accouchant tour à tour de deux des sagas les plus acclamées des dernières années, Mass Effect et Dragon Age, ainsi que d’un excellent MMORPG : Star Wars : The Old Republic, ou encore Bethesda qui surfe formidablement bien sur la vague du RPG médiéval fantastique et sur le post-apocalyptique, et cela depuis des dizaines d’années.

Il est cependant regrettable que le jeu vidéo ait choisi de s’inspirer d’une des pratiques les moins appréciables du JDR, à savoir la course à l’extension. Les joueurs de JDR, en particulier ceux de Donjons & Dragons, savent ce qu’il en est. Pour bénéficier de l’intégralité du jeu il faut acheter quantité de livres de règles, de background, d’équipements… A l’heure actuelle, il existe pour la dernière version de D&D, sept ouvrages dont trois indispensables pour une expérience de jeu basique…

Ne pouvons-nous pas mettre cela en parallèle avec la pratique de plus en plus courante par les éditeurs des DLC, où l’achat d’un contenu additionnel est nécessaire, si ce n’est impératif, pour profiter d’une expérience de jeu complète ?

Si la pratique du JDR et celle du RPG peuvent, a priori être de nature incompatible, il apparait pourtant clairement que les deux sont intimement liés puisqu’elles s’enrichissent l’une de l’autre. Pas forcément dans la bonne direction comme nous le voyons dans le cas du merchandising, mais souvent pour le mieux. Aujourd’hui, l’utilisation des tables de jeux virtuels a fait son apparition dans l’univers du JDR, et nombre de joueurs peuvent ainsi se retrouver grâce à l’informatique pour partager une partie sans contrainte de déplacements ou de vie personnelle.

Si l’impact technologique dans le monde du JDR n’est pas encore réellement marqué, son utilisation dans l’univers vidéo-ludique a permis à des studios de se développer et d’acquérir une notoriété importante, tandis que l’appropriation des mécaniques de gameplay inhérentes au JDR , a permis de créer certains piliers de la culture vidéo-ludique.