Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Une carte mère avec Intel Core i3/5/7 pas plus grande qu’un Raspberry Pi

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1663838178*1000).local().format("L").toString()}}

Compte tenu de sa puissance, mais aussi de son prix supposé, cette solution ne se compare pas vraiment au Raspberry Pi dont elle ne reprend en réalité que le format extrêmement compact.

Dans le jargon informatique, un single-board computer (ordinateur à carte unique ou ordinateur monocarte en bon français) est une solution intégrée. Sur un seul et même circuit imprimé, qui fait donc office de carte mère ++, sont effectivement tout le nécessaire pour aboutir à un ordinateur complet. Logiquement, on y retrouve donc un processeur central, parfois associé à différents coprocesseurs, mais aussi ce qu’il faut de mémoire vive, des lignes d’entrées/sorties (I/O pour Intput/Output en anglais) et, dans certains cas, d’autres fonctionnalités comme un contrôleur réseau, du Wi-Fi et du Bluetooth…

De loin le plus célèbre de ces single-board computers, le Raspberry Pi n’en est cependant pas le seul représentant et cette catégorie de machines tend même à gagner de plus en plus d’adeptes, de plus en plus de fournisseurs. Parmi ces derniers, on retrouve AAEON, une filiale de la société ASUS, justement spécialisée dans ces circuits imprimés ultracompact. Sa dernière création en date, se conforme au format retenu pour le Raspberry Pi, c’est à dire un PCB de 84 x 55 millimètres, donc plus ou moins de la taille d’une carte de crédit.

Baptisée « de next-TGU8 », cette carte mère a cependant un objectif bien différent du Raspberry Pi dont l’intérêt premier est de rendre l’informatique accessible au plus grand nombre grâce à un ticket d’entrée particulièrement bas. Nous n’avons pas le tarif de cette de next-TGU8, mais vous allez vite comprendre qu’elle ne boxe pas dans la même catégorie. En effet, AAEON n’est pas peu fier d’annoncer que sa carte est la première à intégrer un processeur de type Intel Core dans un format aussi compact. Ainsi, en lieu et place du CPU AMR des Raspberry Pi, on pourra choisir entre un un Core i7-1185G7E (4 cœurs/8 threads, 1,8 GHz et jusqu’à 4,4 GHz), un Core i5-1145G7E (4c/8t, 1,5/4,1 GHz) ou un Core i3-1115G4E (2c/4t, 2,2/3,9 GHz).

Même en se limitant au Core i3-1115G4E, les performances de la de next-TGU8 n’auront rien à voir avec ce que peut offrir un Raspberry Pi. AAEON précise d’ailleurs que pour épauler le CPU Intel de 11e génération, il a opté pour 16 Go de LPDDR4X côté mémoire vive et un connecteur M.2 2280 pour le stockage. En plus d’un connecteur PCIe 3.0 x4 grâce à la disponibilité d’un riser (connecteur déporté), la solution d’AAEON dispose également d’un module Wi-Fi / 4G, de deux ports RJ45 1 GbE, deux USB 3.2 Gen 2, quatre USB 2.0 et deux ports d’affichage (1x eDP, 1x HDMI 1.4b). Un véritable monstre de puissance qui dispose déjà de sa page produit sur le site d’AAEON, en attendant une date de disponibilité.