Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Problème de performances sur votre PC ? Voyez si Windows Defender n’est pas en cause

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1656691241*1000).local().format("L").toString()}}

Si le problème n’est pas nouveau, il a été clairement identifié et résolu par le programmeur Kevin Glynn.

Peut-être avez-vous l’impression que votre système d’exploitation a tendance à se traîner ? Peut-être n’obtenez-vous pas les résultats « normaux » sur des logiciels de mesure des performances ? Si vous avez répondu oui à l’une, l’autre ou même les deux questions précédentes, alors il est bien possible que vous soyez affecté par un problème lié à Windows Defender. Le logiciel de sécurité intégré à Windows par Microsoft est effectivement responsable d’un bug qui fait qu’il s’arroge un peu trop de ressources processeur.

Kevin Glynn, programmeur associé au site TechPowerUp et auteur des logiciels ThrottleStop et RealTemp, a identifié ledit bug en mettant au point certains de ses softs. Il s’est effectivement rendu compte que son processeur Intel Core i9-10850K ne retournait pas forcément les mêmes valeurs que ce qui était attendu sur certains logiciels de mesure des performances. Ainsi, dans le cas de Cinebench R23, son processeur pouvait être jusqu’à 1 000 points en retrait par rapport à la normale. Une baisse d’environ 5% ce qui ne change pas nécessairement la face du monde, mais qui a malgré tout son importance.

La baisse, Kevin Glynn l’a rapidement identifiée, se rendant compte que Windows Defender s’accaparait plus ou moins 4,2% des ressources processeur alors que ce taux devrait tourner autour de 0,05% même lorsque la surveillance en temps réel est activée. Nos confrères de TechPowerUp entrent dans tous les détails du pourquoi du comment de ce bug, mais nous préférons nous focaliser sur l’identification du problème et sa résolution : sans doute ce qui vous préoccupe le plus. Bien sûr, les plus curieux peuvent toujours se rendre chez nos confrères pour en savoir davantage.

Tout d’abord, il est important de pouvoir identifier le problème. Sachez notamment que le bug a été repéré sur Windows 11, mais aussi sur Windows 10. Sachez aussi qu’il n’affecte aucun des processeurs AMD alors que dans le monde d’Intel il semble toucher les processeurs de 8e, de 9e, de 10e et de 11e génération. De fait, il paraît ressortir que les processeurs Alder Lake sont épargnés. Pour l’heure, Microsoft n’a pas de solution à ce souci et il faut donc le résoudre au moyen d’une petite astuce.

Pour savoir si votre machine est atteinte, le plus simple est de télécharger Counter Control sur le site TechPowerUp. Une fois récupéré, le programme n’a pas besoin de s’installer (c’est une application dite « portable ») : il suffit de la lancer pour que son interface nous donne la réponse à notre question. Jetez un œil au programme, si le code « 0x222 » est visible sous la colonne « Current », c’est que Windows Defender joue les trouble-fêtes.  Il suffit alors de cliquer sur le bouton « Reset Counters » pour corriger le problème.

Hélas, Counter Control ne permet rien de définitif et à chaque démarrage du système, il faut refaire la manipulation. Kevin Glynn propose une autre solution, plus radicale, avec son logiciel ThrottleStop. Dans sa dernière version, celui-ci dispose de l’option « Windows Defender Boost ». Il suffit d’activer celle-ci et de faire que le programme soit lancé au démarrage de Windows pour ne plus avoir à vous en occuper.