Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Entre pénurie et investissements massifs, le prix des semi-conducteurs risque de bondir

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1653408034*1000).local().format("L").toString()}}

Les questions des pénuries et des augmentations de coûts ne touchent pas que le monde de l’informatique, mais il ne l’épargne pas non plus.

Depuis bientôt deux ans, nous entendons parler de pénuries, d’offre bien inférieure à la demande, de problèmes dans la chaîne logistique et de surcoûts en tous genres. Si des signaux semblaient exister avant, les choses se sont emballées avec la crise sanitaire liée au Covid-19, mais alors que l’on avait l’impression que la situation commençait à s’améliorer d’autres problèmes sont venus s’ajouter à une situation plus particulièrement tendue sur le front de la tech.

En effet, alors que la demande en semi-conducteurs n’a jamais été aussi forte dans tous les secteurs de l’économie – informatique bien sûr, mais aussi aéronautique ou automobile par exemple – les crises succèdent aux crises. Il y a par exemple eu d’importantes pénuries d’eau sur l’île de Taïwan laquelle reste un des centres principaux de production de semi-conducteurs dans le monde. Il y a également eu diverses menaces d’approvisionnement sur certaines matières premières et, enfin, il faut aussi prendre en compte les investissements colossaux consentis par les principales entreprises du secteur pour moderniser et renforcer leurs lignes de production.

Qu’il s’agisse d’Intel, de Samsung ou de TSMC – les trois principaux fondeurs au monde – les sommes engagées pour agrandir et ouvrir de nouvelles usines se chiffrent en dizaines, voire centaines de millions de dollars. Plusieurs analystes estiment que si cela pourra, à terme, conduire à une augmentation de la production donc de l’offre et à une baisse des prix, cela ne pourra se faire que dans un second temps avec, d’abord, une hausse très nette des tarifs. Ainsi, WCCFTech relaie plusieurs informations évoquant des prix en hausse de +8% chez TSMC alors que certaines rumeurs évoquent même +20% pour Samsung.

Alors que les prix des processeurs, des SSD, de la mémoire vive ou des cartes graphiques semblent s’être calmés ces dernières semaines et si vous avez vraiment besoin d’ajuster votre configuration, il n’est peut-être pas idiot de s’équiper dès maintenant ?