Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Impossible de lire des Blu-ray UHD (4K) sur un PC avec processeur Alder Lake

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1642957238*1000).local().format("L").toString()}}

Un problème qui ne touche pas que la 12e génération de processeurs Intel, les Tiger Lake et certains Ryzen d’AMD sont également concernés.

Compte tenu du nombre de PC à ne plus être vendus sans le moindre lecture optique, on peut déduire que de moins en moins de gens utilisent leur machine pour lire des Blu-ray, à fortiori des Blu-ray UHD contenant des films en 4K. Il n’est donc pas très surprenant que la nouvelle ne se répande qu’aujourd’hui, près de quatre mois après la commercialisation de la première salve de processeurs Alder Lake par Intel. TechPowerUp relaie une information publiée par le service client de CyberLink, l’éditeur du logiciel PowerDVD.

Le bon vieux lecteur de Blu-ray semble encore le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises

Selon cette information, si certains usagers ne sont plus en mesure de lire de Blu-ray UHD avec ledit logiciel, ce n’est pas de la faute de CyberLink. Ce ne serait pas non plus un problème lié au système d’exploitation – sous-entendu à Microsoft – mais à Intel et à ses derniers processeurs. En effet, le fondeur américain a décidé de se priver des extensions SGX avec sa nouvelle architecture hybride Alder Lake. Cette suppression des extensions SGX n’est pas une surprise dans la mesure où ces extensions étaient déjà absentes des générations de CPU Rocket Lake et Tiger Lake.

Si elles ne sont plus vraiment utiles au bon fonctionnement d’un PC, lesdites extensions sont mises à contribution par le verrou numérique (DRM) utilisé par la Blu-ray Disc Association sur qui repose l’intégralité du standard Blu-ray et, en l’occurrence, les Blu-ray UHD. Seuls ces derniers semblent aujourd’hui poser problème et lire en 1 080p fonctionne impeccablement. Des petits malins ont déjà trouvé des moyens de contourner le DRM de la Blu-ray Disc Association et sont en mesure de lire leurs Blu-ray UHD, mais pour l’utilisateur lambda, la chose est impossible.

Plus gênant, il ne semble pas question de publier quelque correctif que ce soit. CyberLink rejette donc la faute sur un problème matériel / de DRM et ni Intel ni la Blu-ray Disc Association n’ont fait de commentaire. Sachant que le problème ne touche d’ailleurs pas qu’Intel – les derniers CPU d’AMD ne sont pas plus compatibles avec les Blu-ray UHD – on peut douter qu’une solution nous parvienne un jour.