publicite

Actualité

publicite
Les spécifications du PCI Express 6.0 ont été officialisées
Écrit par Guillaume 14-01-2022

Les premiers produits exploitant la nouvelle norme ne devraient pas voir le jour avant au moins deux ans.

En fin d’année dernière, nous évoquions les premières annonces de fabricants d’unités de stockage visant le PCI Express 5.0. Des produits présentés à l’occasion du CES 2022 de Las Vegas il y a quelques jours, mais qui ne devraient pas débarquer avant encore quelques mois sachant, de toute façon, que les plateformes capables de les exploiter se comptent sur les doigts d’une main. À l’heure actuelle, il faut effectivement savoir que seule l’architecture Alder Lake d’Intel – lancée en novembre dernier – est capable d’utiliser le PCI Express 5.0.

L’innovation se poursuit cependant et après plusieurs années de travaux, le PCI Special Interest Group (PCI-SIG) vient d’officialiser les spécifications de la norme PCI Express 6.0 qui prendra donc logiquement la suite des opérations. Selon AnandTech qui relaie l’information, la nouvelle norme est bien plus innovante que les deux précédentes (PCIe 4.0 et PCIe 5.0). Bien qu’intéressantes dans les faits, celles-ci ne constituaient que de mineures évolutions d’une technologique bien rodée.

Signalisation NRZ vs. PAM4

AnandTech explique ainsi que pour parvenir à un nouveau doublement de la bande passante, le PCI Express 6.0 change de technique de signalisation. En effet, PCIe 4.0 et PCIe 5.0 restaient sur la technique précédente de signalisation Non-Return-to-Zero (NRZ). Celle ne permet qu’une signalisation sur deux états, les classiques haut / bas (ou 0 / 1). Dans le cas du PCIe 6.0, on passe à la Pusle-Amplitude Modulation 4 (PAM4) avec un 4 qui n’est pas là par hasard. Il illustre la signalisation avec quatre états possibles : on passe à un codage sur deux bits (00 / 01 / 10 / 11) et, ce faisant, on double la quantité de données transportées en gardant la même fréquence.

La norme PCIe 6.0 est ainsi capable d’atteindre une bande passante de 256 Go/s sur une interface x16 quand le PCIe 5.0 devait « se contenter » de 128 Go/s sur la même interface. Une performance qui marquait déjà un doublement par rapport au PCIe 4.0 et c’est d’ailleurs un peu le leitmotiv du PCI-SIG : doubler la bande passante à chaque nouvelle norme. Une telle bande passante permettra de sensiblement faire évoluer les cartes graphiques et les unités de stockage, mais aussi et surtout de faire cohabiter ces deux solutions très gourmandes sans saturer les lignes. Les premiers produits compatibles ne devraient cependant pas nous arriver avant au moins deux ans.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1