publicite

Actualité

publicite
AMD intègre sa technique de FSR aux pilotes Radeon Software pour toucher plus de jeux
Écrit par Guillaume 03-01-2022

Une intégration aux pilotes graphiques AMD afin de toucher plus de cartes, de simplifier le travail des développeurs et de généraliser le FSR.

Il y a quelques jours à peine, nous évoquions les derniers commentaires faits par AMD à propos de sa technique dite Fidelity FX Super Resolution. Imaginée afin de concurrencer – au moins sur le papier – NVIDIA, celle que l’on appelle « affectueusement » FSR est une technique de super sampling. Il s’agit donc de calculer une image dans une définition inférieure à celle qui sera réellement affichée sur l’écran de votre PC ou sur votre télévision. L’intérêt est, de base, évident : on économise en puissance de calcul puisqu’il n’est plus question de calculer une scène en 3 840 x 2 160 pixels par exemple, mais en 2 560 x 1 440. Conséquence elle aussi évidente, ladite scène perd normalement en détails et en netteté.

Des jeux compatibles FSR qui se multiplient… mais pas encore assez vite pour AMD

Pour remédier à ce problème, NVIDIA a imaginé le Deep Learning Super Sampling, une technique qui se base sur l’intelligence artificielle pour « combler les manques » et faire que l’image calculée (en 2 560 x 1 440) puis agrandie (en 3 840 x 2 160) soit de qualité au moins équivalente à celle que l’on aurait calculée dans la définition d’origine de l’écran (ici donc, le 3 840 x 2 160). L’idée est de profiter du meilleur des deux mondes : la carte graphique n’a pas besoin d’une trop grande puissance de calcul et le résultat est visuellement de même niveau. Mieux, s’il reste de la puissance en réserve pour la carte graphique, cela peut permettre d’activer quelques effets supplémentaires, on pense au ray tracing notamment.

AMD ne pouvait laisser NVIDIA seul sur ce créneau et, l’été dernier, la société Lisa Su a présenté sa réponse, le Fidelity FX Super Resolution. Une réponse qui ne fait toutefois pas appel à l’intelligence artificielle et se contente d’algorithmes, certes très évolués, pour un résultat souvent présenté comme un peu moins efficace. Reste qu’au-delà de la seule qualité graphique, le problème d’AMD est de rattraper le retard qu’il a pris sur NVIDIA. Il y a quelques jours, nous évoquions le grand nombre de jeux devenus compatibles en l’espace de seulement six mois, mais ce n’est pas suffisant pour AMD.

Le logo des nouveaux pilotes AMD intégrant le FSR © Videocardz

La société a donc décidé de prendre le taureau par les cornes en intégrant directement la solution FSR aux pilotes graphiques Radeon Software sous le nom de Radeon Super Resolution. Les algorithmes étant directement intégrés aux pilotes graphiques, il n’est plus question pour les studios de jeu vidéo de réfléchir à l’intégration du FSR : c’est automatique. De plus, cela permet aussi à AMD de rendre la génération précédente de cartes graphiques – les Radeon RX 5000 – compatibles avec la solution. La sortie des premiers pilotes Radeon Super Resolution pourrait intervenir dans quelques jours / semaines et nous verrons alors si l’intégration est tout aussi efficace.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1