publicite

Actualité

publicite
L’AMD Fidelity FX Super Resolution déjà exploité par 47 jeux, bientôt 24 de plus
Écrit par Guillaume 02-01-2022

Dans la lutte que se livrent AMD et NVIDIA, la question du super sampling est de plus en plus importante.

La technique dite de super sampling revient à calculer l’image d’un jeu vidéo – ou d’autre chose d’ailleurs – dans une définition d’image inférieure à celle qui sera réellement affichée ensuite. Par exemple, la carte graphique de notre ordinateur effectue un rendu en 2 560 x 1 440, mais l’image est diffusée en 3 840 x 2 160 sur un écran 4K. L’objectif est évidemment de réduire la puissance de calcul nécessaire au niveau de la carte graphique ce qui permet 1/ de maintenir la fluidité de l’animation d’un jeu vidéo et 2/ d’ajouter divers effets graphiques comme le ray tracing de plus en plus à la mode.

L’affichage en 3 840 x 2 160 d’une image calculée en 2 560 x 1 440 n’a pas que des avantages et elle entraîne logiquement un côté flou, une perte de précision. Pour éviter cela, plusieurs techniques ont été mises en place par NVIDIA et AMD, les deux géants de la carte graphique. Le premier déploie depuis déjà quelques années son Deep Learning Super Sampling plus connu sous le sigle DLSS. Le principe est celui que nous venons d’expliquer, mais pour agrandir l’image de manière optimale, NVIDIA se base sur l’intelligence artificielle : sur la première version de DLSS, le résultat n’était guère convaincant, mais les progrès enregistrés avec DLSS 2.0 sont impressionnants et de plus en plus de développeurs de jeux travaillent main dans la main avec NVIDIA pour intégrer sa technique à leurs dernières productions.

Ce large succès remporté par NVIDIA ne pouvait que faire réagir AMD et c’est dans cette idée que le promoteur des Radeon RX a lancé le Fidelity FX Super Resolution ou FSR. Si le principe reste le même – l’affichage d’une image de plus grande définition que celle réellement calculée par la carte graphique – les moyens d’y parvenir diffèrent sensiblement. AMD n’exploite effectivement pas l’intelligence artificielle et se repose plutôt sur divers algorithmes qu’il présente cependant comme « les plus efficaces possibles » expliquant qu’ils sont complétés par de remarquables filtres chargés d’accroître la netteté de l’image. Sur le papier, la technique est moins ambitieuse et, le fait est, qu’elle est effectivement moins efficace visuellement parlant. En revanche, elle semble moins complexe à mettre en œuvre.

Les nombreux jeux déjà ou prochainement compatibles AMD FSR

Déployé il y a six mois de cela, le FSR semble aujourd’hui convaincre de plus en plus de studios de développement et AMD n’est pas peu fier d’évoquer 47 jeux aujourd’hui compatibles citant notamment les noms d’Anno 1800, Assetto Corsa Competizione, Deathloop , F1 2021 , Far Cry 6 , Godfall , Horizon Zero Dawn , Resident Evil Village et Warhammer Vermintide. Mieux, AMD précise que de nombreux studios travaillent actuellement à l’implémentation de FSR sur des titres sortis ou à venir évoquant pas moins de 24 jeux prochainement compatibles comme God of War , Hitman III , No Man’s Sky, The Elder Scrolls Online, Warface et X4: Foundations.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1