publicite

Actualité

publicite
Proton : et le jeu vidéo sous Linux se converti au DLSS de NVIDIA
Écrit par Guillaume 01-12-2021

Petit à petit, le jeu vidéo sur PC n’est plus l’apanage de Windows.

Faire du jeu vidéo sous Linux n’est pas du tout une idée nouvelle et si des jeux sont spécifiquement développés pour le système d’exploitation, il s’agit souvent de faire tourner – tant bien que mal – les versions Windows de titres majeurs, bien plus systématiques chez les studios de développement. Ainsi, dès 1993 – mais avec une première version stable arrivée en 2008 – le projet WINE a été lancé afin de trouver une solution pour faire tourner ces versions Windows directement sous Linux, sans programmation supplémentaire. Le projet a connu un certain succès, mais le vrai déclic est intervenu en août 2018 avec la sortie de Proton.

Ce dernier s’inscrit dans la volonté de Valve de faire progresser le jeu sous Linux. En 2015, le fondateur de la fameuse plateforme Steam avait ainsi commercialisé des ordinateurs dédiés au jeu vidéo tournant sous Linux, les Steam Machines. Malgré le soutien de plusieurs constructeurs majeurs, la chose fut un échec majeur. Reste qu’il a contribué à instillé l’idée que jouer sous Linux n’était pas une hérésie. Au contraire, la chose était plus réaliste que jamais. En août 2018, Proton s’est donc proposé de faire évoluer WINE afin de rendre la mise en place plus simple que jamais et la compatibilité toujours plus importante.

Au lancement de Proton, il n’était question de prendre en charge que 27 jeux Windows. Aujourd’hui, ProtonDB avance le chiffre de 17 291 jeux compatibles ! Mieux, même des géants comme NVIDIA – qui n’ont pas toujours été très attentifs au développement du jeu vidéo sous Linux – se penchent aujourd’hui sur la question. Ainsi, le promoteur des GeForce a-t-il déployé sa solution de Deep Learning Super Sampling (DLSS) de super-échantillonnage assisté par l’intelligence artificielle sur Proton. La chose a débuté en juin dernier avec Proton 6.3-7 et il fallait alors se contenter des seuls jeux tournant sous la bibliothèque Vulkan.

La dernière mise à jour – Proton 6.3-8 – permet de passer la vitesse supérieure puisqu’en plus des jeux Vulkan, le DLSS concerne aussi les jeux DirectX 11 et DirectX 12 qui restent bien plus nombreux. Bien sûr, il faut déjà que le jeu en question prenne en charge le DLSS et la chose ne concerne que les détenteurs de cartes graphiques GeForce RTX, mais cela reste à signaler. Parallèlement à cela, 24 titres « majeurs » rejoignent la liste de compatibilité Proton qui n’en finit plus d’être une alternative crédible à Windows pour le jeu vidéo. En voici la liste : Age of Empires 4, Assassin’s Creed, Breath of Death VI, Call of Duty: Black Ops II (solo), DEATHLOOP, FIA European Truck Racing Championship, Fly’N, Game Dev Tycoon, Ghostbusters: The Video Game Remastered, GreedFall, Mafia II (Classic), Magicka, Marvel’s Guardians of the Galaxy, Mass Effect Legendary Edition, Monster Boy and the Cursed Kingdom, Monster Energy Supercross – The Official Video Game, Monster Energy Supercross – The Official Video Game 2, Nickelodeon All-Star Brawl, Penny Arcade’s On the Rain-Slicked Precipice of Darkness 3, RiMS Racing, The Riftbreaker, Sol Survivor, TT Isle of Man Ride on the Edge, TT Isle of Man Ride on the Edge 2.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1