publicite

Actualité

publicite
Konami réalise une espèce de record avec le lancement d’eFootball 2022
Écrit par Guillaume 06-10-2021

Seulement 8% d’évaluations positives quelques heures après le lancement de la version PC sur Steam… sur plus de 7 000 avis laissés par les utilisateurs.

Alors que le monde du « football vidéoludique » s’attendait à un nouveau duel entre FIFA et Pro Evolution Soccer (PES), le 21 juillet dernier, Konami a surpris tous les joueurs. L’éditeur japonais de PES annonçait effectivement que son jeu abandonnait son nom historique pour ne conserver que la « particule » eFootball accolée en 2019. eFootball 2022 opérait même un second virage, peut-être encore plus important, en se tournant vers le modèle économique du free-to-play et il ne semblait pas non plus question de proposer une version next gen du titre pour les PlayStation 5 et autres Xbox Series X|S.

Certains observateurs estimaient que ces points étaient de mauvais augure pour l’implication de Konami dans cette nouvelle mouture de son jeu de football. La publication d’une première vidéo de gameplay passablement inquiétante ne faisait qu’ajouter de l’eau à leur moulin… jusqu’à la sortie du 30 septembre. Malgré les craintes, malgré l’appréhension, c’est la stupeur qui frappe de nombreux joueurs PC et, distribué sur la plateforme dématérialisée Steam, eFootball 2022 signe une véritable « performance » : en l’espace de quelques heures, les critiques négatives déferlent et le jeu parvient à plus de 7 000 avis déposé avec seulement 8% de favorables. De mémoire de joueur, jamais une « grosse licence » n’avait connue pareille déconvenue.

Les problèmes remontés par les joueurs se situent à pratiquement tous les niveaux. On parle de problèmes dans les animations des joueurs que ce soit sur le terrain ou lors des cinématiques. On évoque des expressions faciales ridicules (cf. capture ci-dessus) et une gestion de la balle à la limite du fantaisiste. Le contrôle des passes, l’équilibre du jeu, la gestion de la vitesse, de l’attaque ou de la défense ne sont pas épargnées et on peut dire sans trop se mouiller qu’il s’agit d’un fiasco sur toute la ligne.

Constant l’ampleur de la grogne, Konami n’a pas tardé à réagir en publiant un communiqué de presse dans lequel il ne cherche pas à minimiser les problèmes : « Après la sortie de eFootball 2022, nous avons reçu de nombreux retours et requêtes portant sur l’équilibre général du jeu, incluant la vitesse des passes et la prise en main de la défense. Nous aimerions aussi reconnaître les problèmes relevés par les utilisateurs et utilisatrices avec les cinématiques, les expressions faciales, les mouvements des joueurs et le comportement de la balle », avant de poursuivre « Nous sommes sincèrement désolés de ces problèmes et nous voulons assurer à toutes et tous que nous les prendrons sérieusement en considération et ferons tout notre possible pour améliorer la situation actuelle ».

Compte tenu de l’état dans lequel se trouve eFootball 2022 aujourd’hui, on voit assez mal comment Konami va corriger le tir d’autant que l’éditeur a délibérément décidé de le distribuer alors qu’il connaissait l’état de son jeu. Certains observateurs estiment que le passage du FOX Engine à l’Unreal Engine 4 explique en partie les innombrables bugs observés, mais d’autres évoquent aussi un budget bien insuffisant pour permettre un changement de moteur dans de bonnes conditions. En faisant évoluer la franchise vers le free-to-play, Konami ne pouvait espérer engranger beaucoup d’argent au lancement et d’autant plus avec un titre dans cet état : qui va payer pour le mode Master League en DLC alors que le jeu est un fiasco technique ?

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1