publicite

Actualité

publicite
Quand des états américains bloquent la commercialisation de PC « trop gourmands »
Écrit par Guillaume 06-08-2021

La montée en puissance et les exigences électriques de nos ordinateurs modernes n’est pas sans poser quelques problèmes et provoquer des réactions de plus en plus radicales.

Fabricant américain – texan même – très populaire, Dell ne s’attendait sans doute pas à pareil coup dans son propre pays. En effet, depuis peu, le célèbre fabricant de PC se retrouve dans l’impossibilité de distribuer certains de ses PC les plus puissants dans une poignée d’états américains du fait de la mise en place d’une législation de plus en plus stricte. Il y a déjà quelques jours, plusieurs médias américains ont détaillé la mésaventure :  lorsque l’on cherchait à faire l’acquisition de PC Aurora R10 ou Aurora R12 de la marque Alienware – propriété de Dell – on découvrait ce message : « Ce produit ne peut être expédié dans les états de Californie, du Colorado, d’Hawaï, de l’Oregon, du Vermont ou de Washington en raison des réglementations sur la consommation d’énergie adoptées par ces états. Toute commande passée à destination de ces états sera annulée ».

Comme souvent dès lors que l’on parle de questions environnementales aux États-Unis, la chose a débuté en Californie. Afin de réglementer la gourmandise électrique des biens de consommation courante, le Golden State a effectivement mis en place une législation draconienne laquelle a été reprise par quelques autres états… et le mouvement pourrait gagner d’autres adeptes prochainement. L’idée est finalement assez simple en ce qui concerne nos PC : les machines ont été catégorisées en fonction de ce qui est appelé l’expandability score (ES). De manière extrêmement schématique, des machines dotées de multiples ports d’extension se voient attribuer un indice ES plus important et de cet indice dépend la consommation électrique maximale autorisée. Problème pour Dell, les Alienware Aurora R10 / R12 sont des machines dotées de composants dernier cri, mais à l’évolutivité limitée. Elles se retrouvent donc avec un indice ES très faible pour une consommation électrique importante. Il n’en fallait pas plus pour que lesdits PC dépassent les limites nouvellement mises en place.

Par ailleurs, les réglementations de nombreux états se basent sur le programme Energy Star lequel se focalise sur la consommation des appareils électroniques en fonction de différents états de veille. Sachant que dans de nombreux foyers, les machines – en particulier les ordinateurs et leurs périphériques – sont en veille permanente, l’idée n’est pas idiote et doit inciter les constructeurs à redoubler d’efforts pour limiter la consommation de leurs produits en veille, mais pas seulement. Ainsi, plusieurs Youtubeurs ont pointé du doigt la consommation de certaines moniteurs PC, en particulier les modèles équipés de la technologie G-Sync de NVIDIA. Pour l’heure, il n’est pas question d’interdiction, mais alors que les questions environnementales sont de plus en plus délicates et que les solutions informatiques personnelles consomment de plus en plus, les choses risquent de devenir très compliquées, aux États-Unis dès maintenant, mais en Europe aussi sûrement.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1