publicite

Actualité

publicite
Un SSD 256 Go classique « épuisé » en 40 jours par le minage de la cryptomonnaie CHIA
Écrit par Guillaume 16-05-2021

Elle repose sur le proof of space plutôt que le proof of work, mais ne semble finalement pas véritablement plus écolo que les autres cryptomonnaies.

À l’image du Bitcoin, les cryptomonnaies ont le vent en poupe depuis maintenant plusieurs années. En 2021, les cours de la plupart des cryptos ont même battu des records avec – à l’heure où nous écrivons ces lignes – une progression de plus de 1 800% sur un an pour l’Ethereum, l’une des plus populaires. Certaines d’entre elles comme le Bitcoin deviennent très difficiles à miner. Même dans le cas de l’Ethereum, il faut réunir une impressionnante puissance de calcul pour que l’opération soit efficace. Problème, une telle force de frappe a une incidence sur la réputation des cryptos qui sont par exemple accusées d’être extrêmement gourmandes en électricité.

Le problème est directement lié au mode de fonctionnement de ces cryptos comme le Bitcoin ou l’Ethereum qui reposent – en tout cas pour le moment – sur le proof of work. Autrement dit, il faut mettre à disposition de la blockchain d’impressionnantes fermes de calcul évidemment dévoreuses d’électricité. Pour y remédier, certains ont imaginé d’autres méthodes de fonctionnement et est notamment arrivé le proof of space : il s’agit cette fois de faire reposer la blockchain – l’instrument au centre de chaque crypto – sur d’importantes quantités d’espace de stockage cette fois. C’est notamment le cas de la toute récente CHIA qui fait toutefois survenir d’autres problèmes.

La crypto est tout juste référencée sur les exchanges qu’elle attire déjà tous les regards et cela se traduit par une demande qui a explosé du côté des disques durs de haute capacité et des SSD les plus endurants. En Chine notamment, certains revendeurs spécialisés ont évoqué des pénuries sur plusieurs produits et parlent d’une augmentation très nette des prix alors des pénuries sont à craindre. Bien sûr, le risque de ne plus trouver de produits en stock est déjà un problème, mais le CHIA soulève d’autres questions… qui mettent sérieusement à mal le côté écolo que certains ont voulu lui accorder.

En effet, à en croire TechPowerUp qui cite le Chinois Jiahe Jinwei, les fermes dédiées au minage de la crypto CHIA épuisent les SSD à vitesse grand V : une unité d’une capacité de stockage de 256 Go ne tiendrait guère plus de 40 jours en usage « normal » du fait des incessantes écritures / réécritures liées au minage. La chose double et quadruple logiquement dès lors que l’on se tourne vers des SSD de 512 Go ou de 1 To. En conséquence, le renouvellement des unités utilisées dans les fermes serait bien plus important que pour les fermes de cartes graphiques dédiées à l’Ethereum… le gaspillage des ressources aussi. Des constructeurs ont toutefois pris des dispositions et la marque TeamGroup a par exemple mis l’accent sur la sortie prochaine du T-Create Expert, un SSD qui se distingue par son exceptionnelle endurance : 12 000 To en écriture.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1