publicite

Actualité

publicite
Dans l’état de New York, une loi instaure un abonnement Internet pour les plus démunis
Écrit par Guillaume 21-04-2021

Parce qu’un accès Internet n’est plus considéré comme un « luxe », mais un besoin presque « vital ».

Confinements à répétition et incitations à travailler depuis son domicile, la pandémie de Covid-19 a considérablement changé nos habitudes de vie. Ainsi, même aux États-Unis – où les restrictions ont parfois été combattues par la population – des voix se sont élevées pour dénoncer des changements plus difficiles à supporter par certaines populations, les plus démunies notamment, et le coût de l’abonnement Internet a été mis en avant par certains alors qu’un abonnement haut-débit est sensiblement plus cher qu’en Europe et, plus encore, qu’en France.

État souvent en avance sur les autres en matière d’avantages sociaux, celui de New York s’est ainsi penché sur la question d’un abonnement pour les familles à faibles revenus. La chose a finalement été tranchée le 16 avril dernier avec la signature par Andrew M. Cuomo – gouverneur de l’état de New York – d’une nouvelle loi imposant à tous les fournisseurs d’accès à Internet de proposer un abonnement pour le haut débit à 15 dollars mensuels, maximum. Pour en bénéficier, il faut déjà être concerné par certains programmes d’aide de l’état ou du gouvernement fédéral.

Selon les autorités, la mesure devrait bénéficier à plus ou moins 7 millions d’habitants de l’état et concerner un total de 2,7 millions de foyers. Il faut effectivement savoir qu’outre-Atlantique, un accès Internet haut débit revient à plus de 50 dollars mensuels, même pour les offres à tarif « plancher ». De fait, à travers tout le pays, 43% des foyers touchant moins de 30 000 dollars annuels ne sont pas connectés à Internet à la maison et encore 26% de ceux touchant entre 30 000 et 50 000 dollars par an. Sans surprise, une fracture numérique qui touche bien davantage les foyers des minorités les moins bien loties : ainsi, seulement 66% des foyers noirs, 61% des foyers hispaniques et 53% des foyers natifs-américains sont connectés à la maison, quand cette proportion grimpe à 79% pour les blancs.

Le gouverneur de l’état justifie cette loi par le caractère « nécessaire » de la connexion Internet : nécessaire afin de mener à bien l’éducation à distance, nécessaire pour le télétravail et nécessaire également du fait du développement de la télémédecine.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1