publicite

Actualité

publicite
La prochaine génération de processeurs Intel pas aussi puissante qu’espéré ?
Écrit par Guillaume 18-01-2021

Alors que leur calendrier de sortie est encore flou – on parle de fin-février, de fin-mars – les prochains processeurs Intel sont au cœur d’une polémique liée à leurs performances supposées.

Depuis déjà de nombreux mois, Intel prépare sa communication autour du lancement de la gamme Rocket Lake-S, ses processeurs de 11e génération à destination des ordinateurs de bureau. Si l’Américain est observé à chacun de ses lancements, il est aujourd’hui scruté encore davantage car il doit maintenant répondre au lancement – tonitruant – de la gamme Ryzen série 5000 en octobre dernier par son concurrent AMD. Pour la première fois depuis bien longtemps, ce dernier semble effectivement dominer Intel sur le terrain applicatif, mais aussi sur le terrain ludique.

Logiquement, Intel a été contraint de répondre et comme ses produits ne sont pas encore sur le marché, il l’a fait au moyen d’une conférence de presse organisée au cours du CES de Las Vegas. Là, Intel a comparé les performances ingame du Ryzen 9 5900X à son futur fer-de-lance, le Core i9-11900K. Compte tenu du faible nombre de franches innovations sur ce Rocket Lake-S, on ne pouvait pas s’attendre à des miracles, mais la présentation était rassurante : comme vous pouvez le voir sur la diapositive ci-dessus, dans tous les cas de figure, le 11900K l’emportait sur le 5900X, même si l’écart était parfois minime.

Seulement voilà, quelques jours plus tard, un site chinois a publié une vidéo (ci-dessus) opposant le 11900K au précédent flagship de la marque, le 10900K et pour Intel les choses… se compliquent. En effet, dans la majorité des cas, le 10900K est tout bonnement plus puissant. Sur CPU-Z, lors du test single-core, le 11900K s’impose assez nettement, preuve que les optimisations évoquées par Intel sont bien réelles. En revanche, dès lors que les tests font intervenir des applications multihreadées, le 10900K reprend la tête, parfois largement. Intel a effectivement décidé de commercialiser son nouveau Rocket Lake-S avec « seulement » 8 cœurs / 16 threads quand le 10900K affichait 10 cœurs / 20 threads : les optimisations Rocket Lake-S ne semblent pas suffisantes pour compenser cette réduction de la voilure. Nous attendons évidemment d’en savoir plus car si le test présenté par le site chinois soulève de nombreuses questions, il convient de garder une certaine prudence : les conditions du test ne sont pas très claires.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1