publicite

Actualité

publicite
Microsoft s’offre une place dans le Top5 des plus puissants supercalculateurs ?
Écrit par Guillaume 22-05-2020

285 000 cœurs CPU et 10 000 GPU ? Microsoft serait entré par la grande porte dans le cercle très fermé des machines les plus puissantes du monde.

La pandémie de coronavirus a contraint la plupart des géants de l’industrie informatique à largement revoir l’organisation de leurs grands rendez-vous annuels. Ainsi, après NVIDIA, Microsoft a lui aussi décidé d’organiser un événement « dématérialisé » ou disons plutôt, exclusivement en ligne. La Build 2020 s’est donc tenue par caméras interposées, mais ça n’a pas empêché Microsoft de surprendre son monde en annonçant rien de moins que son entrée dans le Top5 des plus puissants supercalculateurs au monde. Une annonce qui ne se reflète pas encore dans le classement officiel de ces machines dotées d’une puissance de calcul absolument affolante, ce devrait être le cas lors de la prochaine mise à jour de cette liste, en juin prochain.

Ainsi, c’est pour Open AI, un laboratoire spécialisé dans l’intelligence artificielle et dans lequel Microsoft a investi un milliard de dollars en juillet dernier, que l’entreprise basée à Redmond a conçu cette machine. Sans surprise, la machine en question sera entièrement tournée vers la conception de modèles d’intelligence artificielle et de multiples recherches dans le domaine. Sans surprise, Sam Altman – le P.D.-G. d’Open Ai – ne tarit pas d’éloge pour son nouveau jouet qu’il décrit comme le « système rêvé » pour les travaux menés dans son laboratoire. Hélas, ni Open AI ni Microsoft n’ont semblé particulièrement désireux de détailler le contenu de cette machine.

Si Kevin Scott, chief technology officer chez Microsoft, a expliqué de manière très schématique comment Microsoft avait œuvré pour aboutir à une tel calculateur, nous n’en saurons guère plus sur les entrailles du monstre. Tout au plus, Microsoft a-t-il laissé échappé le fait que plus de 285 000 cœurs CPU et 10 000 GPU la composent. Des chiffres finalement pas si impressionnants que cela. À titre de comparaison, l’actuel 5e du Top500 des supercalculateurs – le Frontera signé Dell EMC – intègre lui la bagatelle de 448 448 cœurs, preuve que Microsoft a certainement employé des composants dernier cri pour parvenir à ses fins.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1