publicite

Actualité

publicite
Après vingt ans d’éclipse, l’éditeur de jeux vidéo Microprose revient d’entre les morts
Écrit par Guillaume 15-05-2020

À l’origine de petites perles comme Pirates!, Railroad Tycoon, Master of Orion, Civilization et XCOM, la société Microprose est de retour aux affaires.

« Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître »… En effet, la société Microprose a disparu corps et biens en janvier 2001, il y a donc pratiquement vingt ans. Si cela ne vous parle pas, Microprose était un éditeur de jeux vidéo particulièrement populaire au cours de la fin des années 80 / début des années 90. La firme avait été fondée en 1982 par celui qui allait devenir un des plus formidables créateurs de jeux, l’immense Sid Meier. Associé à un pilote vétéran – Bill Stealey – il avait pour objectif de concevoir les simulations les plus ambitieuses et les plus réalistes.

L’histoire a d’ailleurs plutôt bien commencé avec quelques titres devenus des références dans le domaine du simulateur aérien Spitfire Ace (1982) et Solo Flight (1983). Par la suite, ce sont les F-15 Strike Eagle (1984) et autres F-19 Stealth Fighter (1988) qui ont définitivement imposé la marque auprès des joueurs, mais la « révolution » a débuté quelques moins plus tard. Encouragé par le succès de Pirates! (1987) et de Covert Action (1990), Sid Meier a effectivement souhaité explorer de nouveaux horizons. En 1990, il tente l’aventure de la gestion avec Railroad Tycoon et enfonce le clou, un an plus tard avec Civilization (1991), son chef d’œuvre. Hélas pour Microprose, le succès de la franchise Civilization ne suffit pas ou plutôt ne le protège pas de l’intérêt de grosses sociétés : Hasbro fait l’acquisition de la société. Sid Meier décidé de quitter le navire pour fonder Firaxis et la marque disparaît complètement des organigrammes en janvier 2001.

… Jusqu’au rachat du nom Microprose par un certain David Lagettie, fan de simulations et co-auteur de TitanIM, un logiciel de simulation militaire en monde ouvert. Il y a quelques jours, le « nouveau » Microprose a communiqué ses prochains projets. Trois jeux sont ainsi prévus, trois simulateurs, forcément. Task Force Admiral est un jeu exclusivement solo focalisé sur la Guerre du Pacifique : le joueur y prend le contrôle du commandant d’une task force. Second Front se veut plus accessible et prend la forme d’un jeu de combats tactiques au coeur de la Seconde Guerre mondiale. Enfin, Sea Power imagine une lutte d’influence entre l’OTAN et le Pacte de Varsovie à la fin des années 80.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1