Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

UK III-V : une mémoire rapide et 100 fois plus économe en énergie

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1579885204*1000).local().format("L").toString()}}

Des chercheurs travaillent sur une mémoire non-volatile aussi rapide que la DRAM, mais bien plus économe en énergie : de quoi conserver toutes les données en mémoire ordinateur éteint ?

Une équipe de chercheurs de l’Université de Lancaster travaillent depuis des années sur un concept de composants de stockage pour le moins novateur. Ils affirment avoir réussi à mettre au point de la mémoire flash capable de rivaliser avec la vitesse de la DRAM actuelle. La mémoire en question serait cependant non-volatile… en d’autres termes, elle est capable de conserver ses données comme n’importe quel disque dur / SSD, même lorsque l’alimentation électrique est interrompue. Mieux, elle le ferait en consommant considérablement moins d’énergie que de la mémoire DRAM ou NAND. Les chercheurs parlent d’une consommation inférieur à 1% de ce que consomme la DRAM actuelle.

Évoqués par le site ElectronicsWeekly, les travaux des universitaires ont déjà un nom plus ou moins « officiel » : la mémoire en question est baptisée UK III-V. Une mémoire qui repose sur un processus de gravure en 20 nm et profite d’une vélocité remarquable. Il est question d’un temps d’écriture de 5 ns pour un temps de décharge de 3 ns. À de telles vitesse, la UK III-V se contente d’une très faible quantité d’énergie (10 à 17 joules) et il serait même possible de réduire encore cette consommation en acceptant des performances un peu moins élevées. Sur le papier, cette mémoire d’un genre nouveau semble être la solution à de très nombreux problèmes et les chercheurs évoquent même son utilisation comme de la DRAM actuelle si ce n’est que les données ne seraient pas perdues à l’extinction.

Des promesses particulièrement intéressantes, mais qui restent des promesses. De l’aveu même des chercheurs si les travaux sont plus que prometteurs, la technologie employée est encore très loin d’une production à grande échelle et ce n’est donc pas demain la veille que vous troquerez SSD et DRAM pour cette UK III-V. De plus, il est encore trop tôt pour avoir la moindre idée du coût de cette mémoire et rappelons-nous d’autres belles promesses du passé – comme la 3D Xpoint d’Intel – dont on attend encore la disponibilité réelle.