publicite

Actualité

publicite
États-Unis : un étudiant soupçonné d’avoir conçu un Linux pour l’État islamique
Écrit par Guillaume 27-11-2019

Âgé de vingt ans, l’étudiant aurait dévoilé ses intentions à un agent du FBI sous couverture.

Les autorités américaines ont arrêté d’un étudiant en informatique de 20 ans de Chicago. Les documents de justice (PDF) soulignent que le jeune homme aurait tenté de « fournir un soutien matériel et des ressources à une organisation terroriste étrangère ». Dans les faits, Thomas Osadzinski risque actuellement jusqu’à 20 ans de prison pour son soutien supposé à l’État islamique. Ainsi, en mars dernier, il aurait échangé avec un agent du FBI sous couverture et lui aurait communiqué son intention de développer une distribution Linux allégée basée sur la Gentoo Linux pour l’État islamique.

Le jeune homme est d’ores et déjà accusé d’avoir développé des scripts Python capables d’automatiser la sauvegarde des documents multimédia de l’État islamique issus des réseaux sociaux. L’objectif étant que les autres membres puissent ensuite les re-publier aisément sur leurs propres comptes afin de favoriser la diffusion de la propagande de l’organisation. Une première infraction qui ne serait toutefois rien en comparaison de la seconde : la création d’une distribution Linux allégée devait permettre de mettre en place une infrastructure plus sure, moins susceptible d’être piratée par les agences de renseignement, américaines notamment.

À en croire le FBI, Thomas Osadzinski avait les connaissances en informatique, en programmation et en sécurité suffisantes pour réussir dans son entreprise. Toujours selon le FBI, il aurait pu mettre en pratique certaines de ses connaissances lors de ses activités de testeur pour l’entreprise Cylance Inc.. Il y aurait travaillé pendant deux mois (mars-avril 2019) si l’on en juge par son CV sur LinkedIn, mais l’entreprise indique n’avoir trouvé aucune trace de son passage dans ses locaux. ZDNet souligne que le procès de Thomas Osadzinski doit encore se tenir, mais que s’il est reconnu coupables des différentes charges qui pèsent sur sa personne, il encourt jusqu’à 20 ans d’emprisonnement.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1