publicite

Actualité

publicite
La PlayStation 5 prévue pour fin 2020 avec prise en charge du ray-tracing
Écrit par Guillaume 11-10-2019

La prochaine (dernière ?) génération de consoles de salon se prépare à débarquer dans les foyers et c’est Sony qui ouvre le feu en premier en confirmant une sortie de la PlayStation 5 avant la fin de l’année 2020.

En avril dernier, Sony avait déjà fait pas mal parlé de sa PlayStation 5 obligeant Microsoft à réagir rapidement. Qui sait si cette fois encore ce n’est pas le Japonais qui bousculera les plans du géant américain ? Toujours est-il que Sony a une nouvelle fois dévoilé pas mal d’informations au sujet de sa future PlayStation 5, une machine dite de 9e génération qui a donc été officiellement dévoilé le 16 avril 2019. Il y a quelques jours – le 8 octobre pour être tout à fait exact – c’est le président de Sony Interactive Entertainment – le sémillant Jim Ryan – qui a confirmé une information majeure : la PlayStation 5 sera bel et bien disponible avant la fin de l’année 2020 ce qui laisse à peine plus d’un an pour achever le projet et planifier son lancement.

Soutenu par Mark Cerny, architecte principal sur le chantier PS5, Jim Ryan a donné cette information en exclusivité au magazine Wired au travers d’une rencontre spéciale, comme il l’avait déjà fait en avril. D’autres informations ont évidemment été rendues publiques à commencer par la prise en charge de la technique du ray-tracing dont on parle beaucoup sur PC depuis la sortie des GeForce RTX de NVIDIA. Jim Ryan a précisé que la PlayStation 5 sera bel et bien compatible ray-tracing au niveau hardware embarqué dans la console : il ne s’agira donc pas de prendre en charge cette technique d’affichage logiciellement.

Un concept officieux qui n’aura sans doute rien à voir avec la véritable PlayStation 5

Nous le savions, un lecteur optique sera toujours présent sur la PlayStation 5 qui sera toutefois capable de prendre en charge des disques de 100 Go alors que le lecteur de la console sera bien en mesure de lire les films Blu-ray 4K. Disques de 100 Go suppose évidemment que les jeux seront également bien plus lourds que pour la génération actuelle. Si Sony a déjà confirmé qu’un SSD sera présent afin d’accélérer les accès et les temps de chargement, on risque de vite arriver à saturation. Pour éviter ce problème, Sony a expliqué que les jeux pourraient n’être installés que « partiellement ». Entendez par là qu’on pourrait par exemple n’installer que la partie multijoueur par exemple.

Comme à chaque nouvelle génération de console, Sony devrait également innover du côté de la manette. Mark Cerny n’a pas lâché le nom de DualShock 5, mais expliqué malgré tout que les gâchettes L2 / R2 vont être modifiées : elles offriront une résistance paramétrable qui pourra être utilisée dans les jeux afin que les développeurs puissent, par exemple, simuler le degré de résistance d’une arme plutôt qu’une autre. La manette devrait également faire la part belle à la technique du retour haptique. En d’autres termes, le ressenti des joueurs sera plus riche que sur les vibrations actuelles… Une assertion qu’il est encore difficile de percevoir clairement : nous attendons impatiemment des exemples précis.

Terminons ces nouvelles informations concernant la PlayStation 5 par une inquiétude. En effet, alors que la rétrocompatibilité de la machine semblait acquise, Gamekult souligne que le communiqué japonais de Sony ne parle plus maintenant que de « faire tout son possible » pour garantir une telle compatibilité sur l’ensemble du catalogue. Espérons que Sony revienne rapidement avec des nouvelles rassurantes.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1