publicite

Actualité

publicite
Microsoft fait le plein d’annonces autour de la gamme Surface
Écrit par Guillaume 05-10-2019

Populaire, la gamme Surface de Microsoft est l’objet d’une vaste refonte avec la modernisation de produits existants et l’arrivée de nouvelles têtes.

Mercredi 2 octobre 2019. Microsoft organise le Microsoft Event 2019 à New York et profite de l’occasion pour faire le point sur de multiples nouveautés d’ordre « matériel ». L’idée du constructeur est effectivement de capitaliser sur l’impressionnant succès de la gamme Surface pour conquérir de nouveaux segments de marché et consolider sa présence sur certains autres. L’annonce la moins surprenante aura été le rafraîchissement de la Surface Pro qui passe maintenant en version « 7 ». Pas de modification drastique et surtout un concept inchangé pour un produit locomotive dans le succès de la marque. On notera tout de même l’intégration – enfin – d’un port USB type C en complément de l’USB type A et en remplacement du Mini Display Port. Microsoft conserve en revanche le connecteur Surface Connect pour alimenter une bête qui arrivera en six versions avec processeur (i3, i5, i7), mémoire (4 Go, 8 Go, 16 Go) et stockage (128 Go, 256 Go, 1 To) variables pour des prix allant de 749 à 2299 dollars. La sortie est prévue pour le 22 octobre aux États-Unis.

À côté de la Surface Pro, Microsoft se devait de faire évoluer le Surface Laptop qui nous arrivera donc dans sa troisième génération pour un changement majeur. En effet, nous aurons droit à deux tailles d’écran : diagonale de 13,5 pouces ou de 15 pouces. Autre changement notable, alors que la première sera toujours basé sur une solution Intel (Core de 10e génération), la version « grand format » fera confiance à l’architecture Ryzen 7 d’AMD avec sa solution graphique Vega 11, théoriquement capable de jolie prouesse côté jeux vidéo. Notons également la présence d’un trackpad largement étendu (+20%), de deux ports USB 3.1 (1x type A et 1x type C). Les amateurs se réjouiront d’apprendre que Microsoft a soigné la « réparabilité » de son portable : le disque dur peut être remplacé par n’importe qui quand la façade nécessitera tout de même l’intervention d’un professionnel. Enfin, Microsoft a insisté sur le travail réalisé autour de la charge rapide : une heure de charge doit permettre de récupérer 80% de l’autonomie totale.

Les Surface Laptop sortiront aux États-Unis le 22 octobre. Pour la version 13,5 pouces qui reste fidèle à Intel, pas moins de cinq versions sont prévues pour des tarifs s’échelonnant de 999 dollars (i5, 8 Go de RAM et 128 Go de stockage) à 2399 dollars (i7, 16 Go de RAM et 1 To de stockage). Les Surface Laptop estampillés AMD seront moins nombreux : trois versions sont prévues depuis « l’entrée de gamme » à 1499 dollars (8 Go de RAM et 256 Go de stockage) jusqu’à la mouture à 2099 dollars (16 Go de RAM et 512 Go de stockage). On notera que, de manière assez surprenante, Microsoft n’envisage pas de Surface Laptop 15 pouces avec 1 To de stockage. Étrange.

Microsoft s’est également sur le segment des tablettes avec l’annonce de sa Surface Neo. Sur le principe, celle-ci fait d’ailleurs immanquablement penser au Surface Duo, le smartphone de Microsoft dont nous avons parlé il y a seulement quelques heures. En effet, la Surface Neo se caractérise par la présence de deux écrans et s’ouvre à la manière d’un livre. Les deux dalles affichent une diagonale de 9 pouces chacune, mais repliée, la Surface Neo parvient à limiter son épaisseur à seulement 5,6 mm… pour un poids de 655 grammes. Jolie prouesse technique. Pour animer cela, Microsoft fait cette fois confiance à Intel et ses processeurs Lakefield. Autre particularité de la bête, Microsoft propose un véritable clavier magnétique pour recouvrir l’écran « du bas » et ainsi disposer d’une sorte de laptop plus classique. Enfin, un Surface Slim Pen aimanté est aussi de la partie. Pour l’heure, nous n’avons toutefois aucune idée ni du prix de ce produit, ni de sa date de sortie… un vague hiver 2020 a été annoncé par Microsoft.

Enfin, clou du spectacle, Microsoft a dévoilé la Surface Pro X. Comme son l’indique, ce nouveau matériel est à rapprocher des Surface Pro… à un détail près. Microsoft a effectivement décidé de travailler avec ARM afin de concevoir lui-même le processeur qui animera cette machine. Le Microsoft SQ1 est annoncé comme ne consommant que 7 W et, malgré l’appartenance à la gamme ARM que l’on retrouve sur une majorité de smartphone, il devrait être capable de faire tourner un véritable Windows 10, et ce, dans d’excellentes conditions selon le géant de Redmond. Le Surface Pro X proposera un écran de 13 pouces de diagonale et de l’inévitable clavier aimanté de la gamme Surface Pro avec toutefois une distinction : la présence du stylet – lui aussi aimanté – Surface Slim Pen en son sein. Sa proximité avec le monde du smartphone permettra au Surface Pro X d’offrir la 4G et Microsoft a insisté sur l’autonomie ainsi la portabilité de son produit. Nous devrions pouvoir en juger rapidement puisque la sortie est fixée au 5 novembre prochain aux États-Unis, pour un prix de 999 dollars.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1