publicite

Actualité

publicite
Samsung : des bénéfices en net recul
Écrit par Guillaume 09-08-2019

La publication des derniers résultats financiers du groupe sud-coréen montre une baisse de plus de 50% de ses bénéfices sur le second trimestre 2019.

Sentant le vent tourner, Samsung avait tenté de limiter les dégâts dès le début du mois de juillet en publiant des prévisions financières beaucoup plus modestes qu’attendues. Le groupe sud-coréen indiquait alors que son bénéfice serait nettement inférieur aux prévisions précédentes et la publication officielle de ses résultats financiers confirme la chose. Malgré un chiffre d’affaires d’environ 43 milliards d’euros, Samsung n’a pas été en mesure de dégager davantage qu’environ 4 milliards d’euros de bénéfice net. Un chiffre colossal pour de nombreuses entreprises, mais qui confirme surtout l’effondrement de la rentabilité du groupe sur ce deuxième trimestre 2019 : en effet, le bénéfice plonge de 56% par rapport à la même période l’an dernier.

Alors que le chinois Huawei n’a jamais autant distribué de smartphones, la branche mobile de Samsung est au premier rang des accusés pour expliquer la baisse du bénéfice du groupe. En effet, le groupe justifie ce plongeon par un ralentissement très net de ses livraisons de smartphones. Ralentissement qui touche principalement le haut de gamme duquel Samsung tire l’essentiel de ses bénéfices. Ainsi, malgré des revenus en hausse de 8% – grâce surtout aux produits d’entrée / milieu de gamme – les bénéfices de la division smartphones sont en baisse de 42% sur un an. Plus gênant encore, Samsung attribue cette contre-performance aux surcoûts d’opérations marketing qui n’aurait guère été couronnées de succès.

Samsung pointe également du doigt un net ralentissement du marché des semi-conducteurs. Une large part des revenus du sud-coréen provient de ce secteur où il reste le numéro un mondial malgré un chiffre d’affaires en net recul : d’un peu plus de 16 milliards d’euros sur le second trimestre 2018, on est passé à un peu moins de 12 milliards d’euros. Un ralentissement que Samsung explique principalement par une nette baisse de la demande notamment dans le monde du smartphone et du PC. La société se veut toutefois plus optimiste pour le second semestre 2019 : elle anticipe un rebond de la demande – en particulier en mémoire NAND et DRAM – du fait du lancement d’une nouvelle génération qui devrait, logiquement, doper la demande.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1