publicite

Actualité

publicite
Nintendo : des bénéfices en baisse, mais la Switch à presque 37 millions d’exemplaires vendus
Écrit par Guillaume 05-08-2019

Quelques heures après Sony, Nintendo évoque lui aussi le succès de sa console phare.

La clôture de son dernier exercice fiscal est l’occasion pour Nintendo de faire le point sur les réussites et les échecs (relatifs) de la Switch, sa dernière console de salon alors que se profile la Switch Lite. En premier lieu chez le Japonais, on souligne le remarquable lancement de Super Mario Galaxy 2 (2,42 millions d’exemplaires vendus en l’espace de trois jours). Nintendo en profite pour insister sur le succès de ces locomotives habituels avec l’inusable Mario Kart 8 Deluxe qui trône – à 17,89 millions d’exemplaires vendus – au sommet de la hiérarchie Switch, devançant d’autres machines à cash, Super Mario Odyssey (14,94 millions), Super Smash Bros. Ultimate (14,73 millions), The Legend of Zelda: Breath of the Wild (13,61 millions) et Pokémon: Let’s Go Pikachu & Évoli (10,98 millions).

Grâce à ses « locomotives », Nintendo continue à très bien vendre sa console : 2,13 millions de Switch ont trouvé preneur sur le seul dernier trimestre soit une hausse de 13% par rapport à la même période l’an dernier. Au 30 juin 2019, il se serait donc écoulé 36,87 millions de Switch à travers le monde, ce qui ferait de la Switch, la 16e console la plus vendue de l’histoire à quelques encablures de la Xbox One. Mieux, la Switch semble tenir le rythme imposé par la PlayStation 4 et les ventes de jeu suivent une progression encore plus importante. Sur le dernier trimestre fiscal, il s’est effectivement écoulé 22,62 millions de jeux soit une hausse de 26% par rapport à la même période l’an dernier.

Pourtant, tout n’est pas rose au pays du plombier moustachu. En effet, alors que les différentes valeurs avancées par Nintendo semble souligner une insolente santé financière et que le chiffre d’affaires est en progression sur un an (1,42 contre 1,38 milliard d’euros), le bénéfice net est en chute libre. Au 30 juin 2018, il s’établissait à 252,6 millions d’euros alors que cette année, il n’est plus que de 137,1 millions d’euros. Nintendo peine à expliquer cette contre-performance blâmant essentiellement les taux de change défavorable de ces derniers mois. Gageons toutefois que le lancement prochain de la Switch Lite devrait permettre d’améliorer les choses. La réponse après les fêtes de fin d’année.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1