publicite

Actualité

publicite
Tarifs douaniers : vers un exode hors de Chine des principales sociétés américaines ?
Écrit par Guillaume 12-07-2019

Une information à prendre avec un certain recul, Microsoft ayant démenti les premiers éléments.

Depuis plusieurs jours, suite à la publication d’un article dans le très sérieux Nikkei, de nombreux médias ont repris une information selon laquelle plusieurs grandes sociétés informatiques américaines envisagent sérieusement de délocaliser leur production hors de Chine. Nos confrères de Nikkei ont d’abord mentionné les noms de sociétés majeurs telles que Hewlett Packard et Dell, respectivement n°1 et n°3 mondial dans la fabrication d’ordinateurs personnels. Toujours selon Nikkei, d’autres sociétés envisagent de faire de même et de citer des entreprises américaines mais aussi japonaises : Amazon, Apple, Google, Microsoft, Nintendo et Sony.

À l’origine de cet hypothétique exode se trouve évidemment la guerre commerciale que se livrent Donald Trump et Xi Jinping, les puissants présidents des États-Unis et de Chine. Adepte de la politique « coup de poing » et des annonces tapageuses, Donald Trump ne cache pas son agacement devant ce qu’il juge être des pratiques commerciales déloyales de la part de la Chine. Il entend rééquilibrer la balance commerciale américaine et estime que les échanges entre les deux pays doivent rapidement devenir plus équitables. Afin d’appuyer ses demandes, il n’a pas hésité à relever les droits de douanes de nombreux produits en provenance de diverses régions du monde et, notamment, de Chine.

Anticipant la mise en place de nouveaux tarifs douaniers dans le monde de l’informatique, les principaux constructeurs américains – mais pas seulement – seraient donc tentés de faire migrer leurs centres de production vers des pays peu ou pas touchés par ces nouvelles taxes. Apple a déjà expliqué qu’il étudiait les coûts liés à la relocalisation de 30% de sa production. Nikkei indique que Hewlett Packard étudie la possibilité de déplacer 20% à 30% de sa production hors de Chine. Reste qu’en attendant des annonces officielles, ces informations sont à prendre au conditionnel. En effet, si Nintendo a confirmé son intention d’installer une partie de sa production de consoles Switch au Vietnam, Microsoft – pourtant régulièrement cité par Nikkei – a réfuté l’affirmation selon laquelle il allait lui aussi relocaliser sa production. Affaire à suivre donc…

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1