publicite

Actualité

publicite
Google met un terme à sa collaboration avec le Chinois Huawei
Écrit par Guillaume 24-05-2019

Le numéro 2 de la téléphonie mobile pourrait avoir du mal à s’en remettre.

Coutumier des annonces chocs, le président des États-Unis a mis ses menaces à exécution à l’encontre de la Chine et de ses principales entreprises. Le 15 mai dernier, Donald Trump et son administration ont effectivement décidé d’interdire aux entreprises américaines de se fournir auprès des équipementiers étrangers jugés « à risque ». Une décision qui vise plus particulièrement la Chine et les fleurons de son industrie sur fond de guerre commerciale entre les deux premières économies du monde.

Première conséquence – et sans doute pas la dernière – l’entreprise Google a annoncé qu’elle mettait un terme à sa collaboration avec le Chinois Huawei. Le géant de Shenzhen est un poids lourd dans le secteur des télécommunications avec, en particulier, un énorme service de recherche et développement qui font de lui un quasi incontournable dans le domaine de la 5G par exemple. Reste que dans l’immédiat, cette annonce de Google est un handicap pour Huawei qui va devoir faire une croix sur la fourniture du système Android par Google. L’OS est utilisé sur tous les smartphones du groupe et participe pour beaucoup dans le succès de ces solutions à travers le monde.

Une information unanimement reprise par les médias internationaux, mais qu’il convient toutefois de nuancer. Tout d’abord, elle ne concerne pas les téléphones déjà commercialisés pour lesquels il n’est pas question de bloquer le Play Store. Par ailleurs, les autorités américaines ont sensiblement revu leur position en début de semaine, octroyant un sursis de trois mois à Huawei. Pendant ces trois mois, le groupe chinois pourra donc encore utiliser les technologies américaines. Un laps de temps qui doit permettre au géant chinois et à ses proches partenaires de s’adapter. Un laps de temps qui nous permettra surtout de juger à quel point les sociétés chinois ont réellement besoin des technologies américaines pour exister. Huawei a d’ores et déjà indiqué travaillé sur diverses solutions de remplacement, une sorte de plan B dont on attend maintenant de voir le potentiel.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1