publicite

Actualité

publicite
Microsoft décourage les utilisateurs d’Internet Explorer tout en corrigeant les failles
Écrit par Guillaume 17-02-2019

Encore largement utilisé – surtout dans le monde de l’entreprise – Internet Explorer fait encore l’objet de nombreuses attentions de la part de Microsoft.

Lancé en août 1995, Internet Explorer a pour ainsi dire tout connu. D’abord outsider, le fameux navigateur Web signé Microsoft a été contraint de « se battre » pour s’imposer face au Navigator de Netscape. Ensuite, il a connu la domination sans partage, et ce, pendant une douzaine d’années tout en étant vertement critiqué par de nombreux spécialistes qui l’accusaient notamment d’être une véritable passoire. La montée en puissance de logiciels alors perçus comme alternatifs comme Mozilla Firefox et Google Chrome a finalement eu raison de ce dinosaure que Microsoft a finalement condamné en 2015 en annonçant la fin de toute mise à jour… mais pas de tout support.

Alors que Microsoft a dépensé des millions dans le développement d’Edge, Windows 10 continue effectivement d’intégrer la version 11 d’Internet Explorer. Microsoft doit effectivement faire avec les habitudes des utilisateurs, mais aussi et surtout avec le monde de l’entreprise : de nombreuses sociétés disposent d’outils basé sur les technologies « d’IE ». Tant et si bien que Microsoft a du mal à se débarrasser de son encombrant soft : l’éditeur a annoncé qu’avec la fin du support de Windows 7 – en 2020 – il mettrait un terme au support de toute version d’IE antérieure à la v11… mais aucune date de fin de support n’a été évoquée pour cette dernière.

Microsoft continue d’ailleurs de communiquer sur le comblement de failles critiques et à l’occasion du second Patch Tuesday de février, l’éditeur a corrigé une vulnérabilité affectant les versions 10 et 11 d’IE : une faille qui permet un accès en lecture au système de fichiers à quiconque sait l’exploiter. Microsoft en profite d’ailleurs pour préciser que la faille n’est pas anodine et qu’elle a été utilisée à de nombreuses reprises. Dans le même temps toutefois, Microsoft publie un billet sur son blog signé Chris Jackson. Ce dernier explique que plus véritablement mis à jour depuis bientôt quatre ans, Internet Explorer « n’est plus adapté aux nouvelles normes du Web » et même « dangereux ». Dans l’immédiat, Microsoft n’a toutefois guère d’alternative à proposer : Edge, le « nouveau » navigateur maison doit connaître une refonte complète, mais en attendant il faut aller voir ailleurs pour surfer l’esprit tranquille.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1