publicite

Actualité

CES 2018 : AMD en force sur le 7 nm pour attaquer Intel et NVIDIA
Écrit par Guillaume 14-01-2019

Très en verve, Lisa Su – présidente du groupe AMD – a profité du CES de Las Vegas pour faire étalage des produits 7 nm prévus cette année.

Quel retournement de situation ! Il y a encore deux ans, qui auraient parié sur un retour au premier d’AMD tant face à Intel dans le domaine des CPU que face à NVIDIA sur le segment GPU ? C’est pourtant bel et bien ce que nous sommes en train d’observer depuis quelques mois et le Consumer Electronic Show qui s’est tenu il y a quelques jours à Las Vegas a confirmé la tendance. La présidente du groupe AMD – Lisa Su – est apparue très en forme pour évoquer le futur technologique de la société et, en particulier, la généralisation du processus de gravure 7 nm qui devrait donner des ailes aux différents produits commercialisés au cours de l’année 2019.

Du côté des CPU, AMD a tout d’abord tenu à souligner qu’il est parfaitement dans les clous par rapport aux divers plannings évoqués depuis quelques mois. Il se prépare à lancer la troisième déclinaison de la gamme Ryzen, les fameux Ryzen 3000 qui devraient donc inaugurer un passage au 7 nm et l’utilisation de la micro-architecture Zen 2. Dans sa présentation, Lisa Su a notamment permis de remarquer que les cœurs du processeur (7 nm) et les contrôleurs (14 nm) sont séparés afin que l’ensemble plus simple à produire. Une démonstration avec une puce 8 coeurs a été faite : sur Cinebench R15, elle s’est montrée aussi puissante qu’un Intel Core i9-9900K tout en étant moins énergivore (135 W contre 180 W chez Intel). Un résultat très encourageant qu’il conviendra de vérifier avec d’autres benchs, mais nous avons encore le temps alors que la sortie est prévue pour cette été… peu avant Ice Lake, la nouvelle micro-architecture d’Intel.

Ces derniers mois, AMD avait été moins convaincants côté GPU et il tenait à corriger le tir lors du CES. Pas sûr toutefois qu’il y soit parvenu. Lisa Su a effectivement officialisé le retour d’AMD sur le segment des cartes graphiques haut de gamme avec la Radeon VII que le fabricant veut mettre en face de la GeForce RTX 2080 de NVIDIA. Là encore, AMD est le premier à proposer un composant gravé en 7 nm ce qui devrait notamment permettre une augmentation substantielle de la fréquence de fonctionnement : on évoque 1800 MHz sur la Radeon VII contre 1546 MHz pour la RX Vega 64. En revanche, nous constatons avec étonnement qu’AMD a réduit le nombre d’unités de calcul (3840 contre 4096 sur la RX Vega 64) alors que le nombre d’unités de rendu est lui doublé (128). Le bus mémoire est doublé grâce à l’utilisation de 16 Go de HBM2 à 2000 MHz et la bande passante en profite pour grimper à 1 To/s, soit encore davantage que la GeForce RTX 2080 Ti (616 Go/s) ! Si les résultats présentés par AMD (Battlefield V, Far Cry 5 et Strange Brigade) sont probants, plusieurs observateurs doutent qu’ils puissent être reproduits sur un ensemble plus important de jeux. Cette question sera cruciale au moment de commercialiser la Radeon VII le 7 février prochain : AMD avance effectivement un tarif de 699 dollars hors taxes soit le même que la GeForce RTX 2080. Le constructeur a plutôt intérêt à ne pas décevoir. Affaire à suivre.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1