publicite

Actualité

Expérience auto 3.0 avec la réalité virtuelle : la route est belle
Écrit par charon 05-06-2018

La réalité virtuelle passe la 4ème vitesse pour être aujourd’hui au centre d’innombrables discussions, ou encore l’objet d’événements grand public et professionnels. Elle intrigue, questionne, effraie, excite. Elle propose de nouvelles manières de vivre, de travailler, de recruter, de se déplacer. Dans tous les cas, elle ne laisse personne indifférent.

Qu’est-ce que la réalité virtuelle exactement ?

Les nouvelles technologies via nos écrans ont envahi nos espaces au point d’y recourir pour toutes nos actions des plus banales aux plus complexes, au travail, dans la rue, selon le lieu où on se trouve. La domotique s’est immiscée au cœur de nos foyers pour nous faciliter nos gestes au quotidien (éclairage automatique à distance, température, ouverture des portes et fenêtres, affichage des données de nos téléphones…). L’intelligence artificielle participe à cette évolution.

Wikipédia définit en ces termes : « L’expression « réalité virtuelle » renvoie typiquement à une technologie informatique qui simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels. La réalité virtuelle crée un environnement avec lequel l’utilisateur peut interagir. La réalité virtuelle reproduit donc artificiellement une expérience sensorielle, qui peut inclure la vue, le toucher, l’ouïe et l’odorat. ».

« L’idée n’est pas neuve et les technologies existent depuis longtemps, mais leur démocratisation est actuellement en train de s’opérer, et de nouveaux domaines d’utilisation sont en train d’être explorés. » (source : fr.statista.com).

 

En plein Boom ! 10,1 millions de casques de réalité virtuelle et de réalité augmentée en 2016 (Source : IDC Worldwide AR/VR Headset Tracker, March 16, 2017), 150 000 paires de lunettes de réalité augmentée vendues en 2016  et 10 millions de Google Cardboards expédiés depuis 2014 (Source : Tractica, Smart Augmented Reality Glasses)

Bien sûr, la vie numérique n’est pas sans danger. Le public jeune est particulièrement touché : « Les enfants de moins de 7 ans sans cesse captés ou interrompus par les écrans développent de plus en plus fréquemment des troubles du comportement, des difficultés d’attention, d’apprentissage et de communication, de la passivité, de l’agitation, etc. » (Envoyé Spécial France2 « Accros aux écrans » janvier 2018).

RV : des applications vastes !

Microsoft et Facebook, investissent dans le développement de casques de réalité virtuelle, avec des images à 360°. Pour le moment, leur application est surtout dans le monde des jeux vidéo, mais ils pourraient toucher d’autres domaines, comme le sport, l’architecture, l’emploi, la santé, l’urbanisme, etc.

Les secteurs les plus impactés dès 2017 sont vastes :

  • Jeux : 49,1%
  • Education : 18,1%
  • Santé : 10,7%
  • Business : 5,8%
  • Social : 5,5%
  • Défense : 5,4%
  • Autre : 5.5%

Malgré le coût d’un casque jugé élevé pour 72,6% des gens, la réalité virtuelle peut devenir un formidable outil de connaissance et d’apprentissage.

Dans la santé, par exemple, la réalité virtuelle permet d’une part de confronter le schizophrène à des situations qu’il ne pourrait pas gérer quotidiennement afin de l’y habituer dans une optique de rééducation mentale et d’autre part de montrer les vrais symptômes de cette maladie aux personnes non atteintes.

Dans le secteur automobile, à défaut d’être expert en mécanique, il est utile d’identifier les pièces, de comprendre leur rôle, pour engager des réparations ou échanger efficacement avec le garagiste. D’autant plus si on doit se positionner sur une intervention ciblée. Des sites spécialisés dans les filtres à huile permettent d’avoir des premières informations sur le sujet, et de s’équiper. Une fois la pièce livrée, le casque RV posé sur la tête, l’expérience commence. On touche du doigt le remplacement du filtre, guidé par les explications auditives, on exécute avec une aisance telle que nous pouvons le reproduire !

Nos circuits traditionnels se mettent aussi à la page pour rester dans la course. Alexandre « Asix » Arnou, 22 ans, à la fois amateur de jeux vidéo et aspirant pilote découragé par le coût prohibitif de la compétition automobile, figure parmi ceux qui ont participé à la finale élite du Forza Racing Championship Season 3 en marge des 24 Heures du Mans mi-juin.

Les applications ont également pris place à bord. Elles sont des arguments de vente redoutables pour les fabricants qui se battent pour rester tendance. La technologie Bluetooth a considérablement aidé car compatible avec la plupart des smartphones. Turbo.fr vous donne à ce titre les meilleures applications à installer.

A l’étranger aussi ! A Montréal, le 24 janvier 2017, les casques virtuels ont marqué les esprits et les cœurs pour franchir les frontières : « La réalité virtuelle n’est pas populaire à Montréal seulement. Au salon de Detroit, début janvier, pas moins de 8 présentations étaient organisées à l’aide de la réalité virtuelle. Acura proposait un essai virtuel de sa supervoiture NSX, Hyundai organisait des courses automobiles et Ford invitait les gens à établir un record de vitesse sur le circuit du Mans, au volant d’une GT de course. Plus loin, le fabricant canadien Magna nous faisait marcher dans la ville du futur à partir des lunettes HoloLens, de Microsoft. » (auto.lapresse.ca).

En route vers le futur !

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1