publicite

Actualité

Intel repousse encore la finesse de gravure 10nm… Quand TSMC lance le 7nm
Écrit par Guillaume 02-05-2018

Décidément, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas ! Intel semble en grande difficulté avec sa technologie de gravure en 10nm pourtant jugée indispensable pour faire évoluer notablement ses processeurs. Le constructeur a annoncé un nouveau retard pour cette technique qui ne devrait pas être véritablement déployée, au mieux, l’année prochaine. Pendant ce temps, TSMC confirmer la mise en production du 7nm, avec toutefois une subtilité.

La publication des derniers résultats financiers de la société américaine Intel a été l’occasion d’une nouvelle et bien mauvaise surprise. En effet, le fondeur a donc confirmé qu’il ne serait pas en mesure de mettre en place le procédé 10nm au cours du second semestre 2018 comme il l’avait annoncé précédemment. Rappelons que ce n’est pas le premier retard enregistré par ce processus considéré comme indispensable pour faire évoluer ses puces. À l’heure actuelle, comme le rappellent nos confrères d’Hardware.fr, Intel précise qu’il fabrique déjà des produits en 10nm, mais en faibles quantités. Le fondeur précise que le taux de rebut est encore trop élevé pour que le procédé soit généralisé.

Chez Intel, le 10nm est maintenant repoussé à l’année prochaine, sans plus de précision. Souvenons-nous, en début d’année 2017, Intel – encore très confiant – évoquait un déploiement massif du 10nm dans ses usines pour la mi-2017. Nous en sommes encore loin. Brian Krzanich, le CEO d’Intel, explique que la société s’est montrée trop ambitieuse : ses ingénieurs auraient tenté de multiplier la densité de transistor de ses processeurs par 2,7 avec le processus 10nm quand ils se limitent généralement à un x2,4. Reste qu’en l’état, Intel va être contraint de prolonger la durée de vie du 14nm et d’employer ce procédé vieillissant pour ses prochains processeurs, des Cascade Lake pour serveurs notamment.

Parallèlement à cette annonce d’Intel, il est intéressant de noter les progrès réalisés par un de ses principaux concurrents, le Taïwanais TSMC. Ce dernier claironne effectivement qu’il met en place des lignes de production en 7nm : l’écart n’est pas aussi important qu’il n’y paraît puisque le 7nm de TSMC serait équivalent en densité au 10nm d’Intel… Mais l’avance de TSMC semble malgré tout se confirmer.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1